-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hamid Grine : La couverture médiatique était «propre et à la hauteur»

Hamid Grine : La couverture médiatique était «propre et à la hauteur»

La couverture médiatique de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai était « propre et à la hauteur », hormis quelques dépassements dus au manque d’expérience de certaines chaînes privées autorisées à assurer la couverture de cet évènement, selon le constat du ministre de la Communication, Hamid Grine.

Le ministre, qui a été hier l’invité de l’émission « Dhayf Essabah » (Invité du matin) de la Chaîne I de la radio nationale, a salué le travail des médias autorisés à assurer la couverture de la campagne électorale en prévision des législatives prévues aujourd’hui, assurant que les journalistes ont exercé « en toute liberté dans le strict respect de la déontologie de la profession », hormis quelques dépassements dus au manque d’expérience de certaines chaînes privées.

Evoquant les appels de certaines parties au boycott répercutés par certains médias, il a déclaré que « toute personne qui opte pour le boycott devra assumer ses responsabilités ».

L’hôte de la radio a néanmoins affirmé qu’il est préférable pour le journaliste de ne pas traiter ces positions relatives au boycott du scrutin. « II est inconcevable d’aller à l’encontre de la Constitution amendée qui énonce clairement la liberté d’expression absolue mais il demeure impératif de rappeler que l’Algérie traverse aujourd’hui une étape décisive qui appelle à la mobilisation de tout un chacun dans l’intérêt du pays », a-t-il dit.

M. Grine a souligné la nécessité pour la presse d’exercer le rôle qui lui incombe, que cela « ne signifie en aucune manière la focalisation sur les aspects positifs en occultant ceux négatifs », faisant remarquer que « les médias nationaux sont tenus de transmettre la vérité telle quelle ».

Avant le début de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai, le ministère de la Communication avait adressé une circulaire aux responsables des médias audiovisuels autorisés à couvrir cet évènement.

Le document insistait sur la nécessité de veiller au strict respect des dispositions énoncées par la législation et la réglementation en vigueur ainsi que les règles de déontologie, outre la charte appelant à observer une ligne éditoriale « neutre et objective », tout en faisant montre de sens de responsabilité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email