-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hamel annonce : Un guide de déontologie pour les policiers

Hamel annonce : Un guide de déontologie pour les policiers

Le directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, a fait état, lundi dernier d’un guide de déontologie qui définit avec précision les missions du policier.

« Inspiré du statut particulier, le guide de déontologie constitue la plate-forme sur laquelle se base le policier dans l’accomplissement de ses missions afin d’en définir les contours avec précision », a indiqué le général major Hamel dans une allocution lue en son nom par le commissaire principal de police, Mohamed Filali, à l’occasion de la célébration de la Journée arabe de la police au siège du groupement de réserve et d’intervention (GRI) de la sûreté nationale à Kouba (Alger).

La réalisation de cette démarche exige de l’ensemble des responsables de la police arabe davantage de travail pour consolider la coopération, l’échange d’expériences et d’informations ainsi que l’examen de toutes les approches sécuritaires visant à assister chaque pays dans sa lutte contre la criminalité transcontinentale et transfrontalière, a ajouté le DGSN.

Estimant que la célébration de la Journée arabe de la police revêt « une signification importante qui concerne toute l’humanité », il a précisé que son objectif était de renforcer les relations professionnelles entre les policiers arabes.

Il a affirmé, dans ce contexte, qu’en tant qu’institution républicaine, la police algérienne œuvre toujours à trouver des méthodes opérationnelles en adéquation avec la vision adoptée, en mettant en place « des mécanismes pour élargir son champ de travail de proximité en vue d’asseoir une police sociétale ayant une place particulière pour tous les acteurs, notamment les experts, les intellectuels, les hommes de religion, les sportifs et les artistes ».

La politique d’ouverture suivie par la police « pour trouver une place au sein de la société ne l’exempte pas d’accomplir son rôle central, à savoir la préservation de l’ordre public et des biens », a souligné le DGSN, affirmant que l’accomplissement de ces missions par la police se faisait « dans un respect total des lois de la République, des droits de l’homme et de la dignité du citoyen ».

Dans ce contexte, M. Hamel a rappelé l’initiative de la DGSN relative à la création d’un service interne chargé des questions des droits de l’homme, et le mémorandum d’entente signé avec le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) en vue d’assurer « un accompagnement sur le terrain pour la réalisation de ce noble objectif ».

Le général major Hamel a supervisé, à l’occasion de la célébration de la Journée arabe de la police, une cérémonie de promotion et de remise de grades à 376 cadres de la Sûreté nationale, comprenant 4 commissaires divisionnaires, 6 commissaires principaux et 19 commissaires de police.

La cérémonie a été marquée également par la remise de grades à 19 sous-lieutenants, 17 inspecteurs principaux, 51 inspecteurs de police, 13 brigadiers-chefs, 219 commissaires de police.
Par ailleurs, un hommage a été rendu à un groupe de cadres retraités de la sûreté nationale et à différents agents assimilés, et ce en présence d’acteurs du mouvement associatif à Alger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email