-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hadjis : Aucun cas suspect de coronavirus ou d’Ebola

Hadjis : Aucun cas suspect de coronavirus  ou d’Ebola

Le retour des premiers hadjis des Lieux de l’Islam a concerné plus de 500 pèlerins qui sont arrivés sains et saufs à Alger et à Oran, respectivement mercredi et jeudi derniers.

Le premier groupe de hadjis algériens composé de quelque 250 personnes est arrivé, en provenance des Lieux saints de l’Islam, mercredi soir à l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene dans de bonnes conditions.

A l’Ouest, le premier groupe de hadji composé de 260 pèlerins est arrivé jeudi tôt dans la matinée, à l’aéroport international Ahmed Ben-Bella d’Oran. L’accueil de ces hadjis, issus de plusieurs wilayas de l’ouest et sud-ouest du pays, s’est également effectué dans de bonnes conditions.

Des équipes ont été chargées du contrôle sanitaire des voyageurs au niveau des aéroports internationaux dans le cadre du dispositif mis en place dans les différents postes-frontières du pays par le ministère de la Santé, a indiqué le chef de contrôle sanitaire au niveau de l’aéroport d’Alger, Hahad Amirouche.

« Mis à part deux hadjis souffrant d’épuisement, aucun cas suspect de coronavirus ou Ebola n’a été enregistré », a affirmé le docteur Hahad. Plusieurs pèlerins ont exprimé leur « satisfaction » quant au dispositif d’accueil mis en place au niveau de l’aéroport.

« Mis à part quelques cas de grippe saisonnière, aucun cas suspect de coronavirus ou de virus d’Ebola n’a été enregistré », a affirmé le Dr Ibrahim Hassan, chef de contrôle sanitaire aux frontières, à l’aéroport d’Oran, qui a indiqué que trois équipes médicales spécialisées ont été mises en place pour surveiller, à titre préventif, d’éventuels malades à l’aide de caméras et pistolets thermiques. « Nous faisons preuve de vigilance pour éviter tout risque éventuel de maladies », a-t-il ajouté.

« La mission algérienne chargée de l’encadrement des hadjis algériens aux Lieux saints de l’Islam n’a ménagé aucun effort pour veiller au bien-être des pèlerins », a dit, dans ce contexte, Mme Mounia Djebari.
Pour sa part, M. Moussa Boukadoum a souligné « le bon encadrement sanitaire assuré par la mission algérienne ». Quant à M. Abdenacer Kaddour, il a reconnu que la prise en charge des pèlerins algériens a connu une amélioration considérable par rapport aux précédentes années ».

Plusieurs pèlerins se sont félicités de la mise en œuvre du dispositif sanitaire préventif mis en place par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière au niveau des aéroports.

Il convient de noter que vingt-sept vols sont attendus à l’aéroport international d’Oran, dont 16 assurés par la compagnie Air Algérie et 11 par la compagnie saoudienne. Au total, ces deux compagnies prendront en charge quelque 6 914 hadjis, issus des wilayas d’Oran, Tlemcen, Aïn-Témouchent, Mostaganem, Sidi Bel-Abbes, Béchar, Adrar et Tindouf. Le dernier vol retour est programmé pour le 27 octobre prochain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email