Hadj 2024 : Plus de 21 000 pèlerins acheminés vers les Lieux saints – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Hadj 2024 : Plus de 21 000 pèlerins acheminés vers les Lieux saints

Hadj 2024 : Plus de 21 000 pèlerins acheminés vers les Lieux saints

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a indiqué, ce mardi, que plus de 21 000 hadjis, soit l’équivalent de la moitié du nombre total des hadjis, ont été acheminés jusqu’à présent vers les Lieux saints dans de bonnes conditions, et ce en prévision du début des rites du pèlerinage vendredi prochain.

Le ministre, qui intervenait ce mardi sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio nationale, a fait savoir que le processus d’acheminement des pèlerins vers les Lieux saints s’est déroulé dans de bonnes conditions, conformément aux directives du président de la République, qui a ordonné, dit-il, au gouvernement d’augmenter, cette saison, de 5 à 12 le nombre d’aéroports concernés par le transport des pèlerins, et ce dans le but de réduire les difficultés de déplacement et de voyage des pèlerins, en particulier ceux venant des wilayas du Sud.

 « Aujourd’hui, nous sommes dans un grand réconfort car nous avons commencé tôt le processus de préparation de la saison du hadj 2024, depuis le troisième jour de l’Aïd-el-Adha de l’année dernière, conformément aux nouvelles procédures réglementaires imposées par la direction du hadj des autorités saoudiennes, y compris la nécessité de soumettre des contrats ainsi que la liste nominative des pèlerins, et transférer l’argent à la Banque saoudienne précocement », a-t-il précisé.

Belmehdi a souligné que son département a été obligé de s’adapter à ces mesures annoncées, tout en pensant à revenir à l’organisation du tirage au sort avant la fin de la saison du hadj en cours. Il a assuré que, cette année, toutes les dispositions liées à l’hébergement et aux conditions de vie des pèlerins à La Mecque et à Médine ont été prises, à des prix raisonnables et avec des services distingués, malgré la hausse continue des prix.

« Cette année, nous avons pu contrôler les obstacles qui ont, par le passé, affecté négativement le bon déroulement de la saison du hadj, et je peux dire que tous les pèlerins ont obtenu le droit à l’hébergement par voie électronique, que ce soit à La Mecque ou à Médine. Et il en va de même pour la réservation et la détermination des sièges dans l’avion ainsi que tous les autres services liés à l’examen médical précoce et au processus de paiement des frais via les banques », a-t-il soutenu, ajoutant que cela a été fait avec la participation de tous les secteurs et à travers le portail et la plate-forme électronique désignés à cet effet.

Concernant la participation des agences touristiques au processus du hadj, le ministre des Affaires religieuses a expliqué que son département considère ces agences comme un partenaire majeur dans le déroulement du hadj, car elles assurent le transport de 50 % du nombre total des pèlerins.

Il a également souligné que cette année, 50 agences ont été sélectionnées selon un cahier des charges qui précise les critères de qualification pour participer au processus d’accueil des pèlerins, étant donné, a-t-il expliqué, que cette catégorie nécessite une prise en charge différente du reste des touristes. Il a, dans ce sens, ajouté qu’un comité de suivi et d’évaluation a été mis en place. Composé de plusieurs parties, celui-ci ne se limite pas au secteur des affaires religieuses et à l’Office national du hadj et de la omra ; il s’est déplacé dans les hôtels pour contrôler l’activité des agences et leur engagement dans les contrats.

Concernant la défense de l’image de l’Algérie lors de la tenue du hadj, M. Belmehdi a souligné que la délégation algérienne est constamment saluée et jouit d’un grand respect et d’une bonne réputation auprès des autorités saoudiennes, et qu’elle possède aujourd’hui une grande expérience et une capacité supérieure dans les domaines de l’organisation, la supervision et la gestion efficace des procédures imposées par l’autorité saoudienne. Elle est d’ailleurs toujours en compétition pour les premières places dans ce domaine avec ses homologues des pays arabes et islamiques.

Il convient de noter que 41 300 pèlerins algériens seront accueillis à La Mecque cette saison, dont 23 200 pris en charge par l’ONPO et 17 200 par des agences de voyages.

Le transport des pèlerins vers les Lieux saints se poursuivra à partir de 12 aéroports nationaux, à travers 146 vols, dont 88 opérés par Air Algérie, 43 par et 15 par Flynas.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email