-- -- -- / -- -- --
Nationale

Haddad dit applaudir le «protectionnisme» du gouvernement

Haddad dit applaudir le «protectionnisme» du gouvernement

Le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, a visité hier la 24e Foire de la production nationale qui se tient jusqu’à mardi prochain au palais des Expositions (Alger).

Le patron du FCE, qui a sillonné les stands des exposants de différentes branches (BTPH, céramique, agroalimentaire et équipements informatique et électronique), s’est dit « impressionné » par le nombre des exposants et de la qualité de leurs produits.

« On est venu pour soutenir et encourager les entreprises nationales car je suis convaincu depuis longtemps que les entreprises algériennes font de bonnes choses et qu’il suffit de les encourager pour qu’elles fassent des merveilles », a-t-il déclaré à la presse à l’issue de sa visite. Il a ajouté que l’objectif de son instance patronale est de rendre le produit national exportable, d’où la nécessité de se mettre aux standards internationaux.

Ali Hadad a estimé que la chute des cours du pétrole ne laisse pas le choix à l’Algérie, qui doit impérativement diversifier son économie en exportant, notamment, des produits agricoles et industriels. Interrogé sur les 3 000 entreprises concernées par l’ouverture du capital, tels qu’il a été annoncé récemment par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, Ali Haddad a répondu que le FCE applaudit « le protectionnisme » du gouvernement algérien qui a décidé d’exclure 12 entreprises stratégiques de cette liste.

Pour le reste, il a affirmé que les gens, qu’ils soient du FCE ou des autres groupes patronaux pourraient, s’ils en ont les moyens, prendre des parts des entreprises concernées par l’ouverture de leur capital. Interrogé sur le crédit à la consommation qui sera accessible dès 2016, et le problème de la compétitivité de certains produits nationaux par rapport au produit étrangers, il a répondu que les bons produits pourraient être labellisés dès leur finalisation.

Concernant le processus de l’émergence de l’économie nationale entre 2020 et 2030, il a affirmé que le FCE a enclenché sur cela et qu’un bureau d’étude algérien et étranger travaille sur le dossier. Placée sous le thème « La production algérienne garante d’une économie en devenir », la 24e foire de la production nationale réunit 356 exposants nationaux sur une superficie globale de près de 13 000 m2.

Les principaux secteurs représentés à ce Salon sont l’agroalimentaire et l’emballage avec 78 exposants, les industries mécaniques, métallurgiques et sidérurgiques avec 69 participants, les industries chimiques et pétrochimiques avec 64 producteurs nationaux, et le secteur des services financiers avec 55 participants.

Les industries manufacturières sont également présentes à cette 24e édition de la foire de la production nationale avec 54 exposants aux côtés des industries électriques, électroniques et de l’électroménager avec 36 participants.

Selon ses initiateurs « l’objectif de cette foire est de promouvoir la production nationale comme outil de substitution à l’importation et d’en faire un levier de diversification de l’économie nationale, et ce, dans une conjoncture d’une forte baisse des recettes pétrolières ». Par ailleurs, un espace de vente est mis en place sur une superficie de 3 000 m2.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email