-- -- -- / -- -- --
Sports

Hachoud offre la huitième au Doyen

Hachoud offre la huitième au Doyen

Fiche technique

Alger, stade du 5-Juillet, temps couvert, terrain en bon état, affluence nombreuse estimée à 70 000 spectateurs, arbitrage de M. Benouza assisté de MM. Etchiali et Gourari. 4e arbitre : Houasnia.

But : Hachoud (82’) MCA.

Avertissements : Kacem (33’), Hachoud (78’) MCA, Seddiki (51’) NAHD.

MCA : Chaouchi, Hachoud, Zeghdane, Bachiri (Bouhenna, 89’), Demou, Kacem, Gourmi, Karaoui, Derrardja, Mokdad, Aouadj (Boucherit, 87’).
Entr. : Amrouche-Lazizi.

NAHD : Boussouf, Ouali, Ghazi, Herida, Zeddam, Seddiki, Bendebka, Ouhadda, Choubani, Gasmi, Benaldjia (Mbingui, 80’). Entr. : Bouzidi-Dziri.

Alger a retenu son souffle une semaine durant. Elle a vibré ce dimanche 1er mai aux trois quarts, a chanté et dansé toute la nuit, et ce jusqu’à l’aube. Le Doyen en a décidé ainsi. Il s’est offert la huitième coupe de son histoire.

Il rejoint au palmarès élogieux l’USM Alger et l’Entente de Sétif. Cela dit, cette 52e finale de l’épreuve populaire, loin d’être au niveau technique escompté aura quand même tenu ses promesses sur le plan de la combativité et du fair-play entre les vingt deux acteurs et les deux, galeries qui sont à féliciter à tout point. Dame coupe a fait son choix et il n’y a rien à redire.

Elle a jeté son dévolu sur l’équipe qui en voulait le plus et la plus ambitieuse de métier sur le rectangle vert. Jamais une finale de coupe d’Algérie n’aura suscité un tel engouement en raison d’une question de suprématie que devaient régler hier, dans le temple du 5-Juillet, les deux clubs algérois, le MCA et le NAHD, qui tenaient tant à ce trophée pour sauver leur saison.

Les amateurs du spectacle, sont restés sur leur faim malgré la présence, sur le terrain, de nombreuses individualités qui furent transparentes dans ce derby, où le facteur prédominant fut l’engagement physique qui dépassa parfois la régulière, comme l’attestent les nombreux cartons brandis par le l’arbitre Benouza.

En somme, le football était, absent sur le terrain, et la faute incombe aux vingt-deux acteurs avant le chef-d’œuvre du latéral droit mouloudéen Hachoud, qui mit fin au suspense au prix d’une frappe rageuse des vingt, cinq mètres, laquelle eut raison du keeper nahdiste Boussouf à neuf minutes de la fin du temps réglementaire.

Dans cette opposition à mettre carrément aux oubliettes, l’enjeu l’ayant emporté sur le jeu, le tournant pour le NAHD se situa à la 17e minute lorsque Gasmi perdit son face-à-face avec le dernier rempart mouloudéen Fawzi Chaouchi, après une bévue monumentale de l’arrière central Bachiri.

En effet, par la suite, les occasions, de part et d’autre, se comptaient sur le bout des doigts. En somme, le staff technique nahdiste n’a pas vu juste lorsqu’il a misé sur Gasmi, qui fut muselé par les défenseurs mouloudéens. De l’autre côté, le réalisme du MCA fut payant.

Ainsi, le Doyen, qui s’est adjugé la 52e édition de la coupe d’Algérie, succède au palmarès de l’épreuve au MO Béjaïa et égale le record de l’ESS et de l’USMA avec huit trophées chacune. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email