-- -- -- / -- -- --
Culture

Hachemi Guerrouabi plus que jamais vivant

Hachemi Guerrouabi plus que jamais vivant

Mardi en soirée, le programme du mois de ramadhan de l’Office national de la culture et de l’information à El-Mougar y a inscrit un hommage au maître du chant chaâbi, Hachemi Guerrouabi.

Ce géant de la musique du patrimoine, plus que jamais vivant, a été honoré par un récital chaâbi avec le passage sur scène de trois voix populaires dans ce genre musical, Mohamed Achiche, Abderezak Guennif et le fils de l’illustre disparu, Mustapha Guerrouabi

Les amoureux et les nostalgiques inconditionnels de cette vedette immortelle du chaâbi ne voulaient à aucun prix rater cette occasion en or, leur rappelant les années glorieuses où le maître jouissait de toutes ses capacités physiques et de ses hautes qualités artistiques. Ils se souviennent que Hachemi Guerrouabi leur réservait trois veillées durant chaque mois de ramadhan.

C’étaient des récitals qui se déroulaient dans la salle mythique Ibn Khaldoun, et ce à guichets fermés tant la popularité du maître était grande. Pour rappel, les amoureux de cette star avaient envahi il y a dix ans les gradins du théâtre de Verdure pour assister à son récital d’adieu. C’était en 2006, l’année où il a été rappelé à Dieu. 

Cette ambiance euphorique a été recréée mardi dernier à la salle El-Mougar avec un concert en hommage à ce grand artiste. Son fils Mustapha a su faire revivre les années de gloire de son père, et ce en interprétant ses chansons à succès.

Mustapha, qui a grandi influencé par le talent de son père, constitue aujourd’hui ce trait d’union nous rattachant à ce monument du chant chaâbi. Sa présence sur scène fait penser à ce grand maître. Avec Mustapha et son air de famille, c’est Hachemi Guerrouabi qui revient, assurant la pérennité de son souvenir. Ce n’est pas seulement Mustapha qui personnalise ce grand maître mais toute la famille algérienne du chaâbi.

Nombreux parmi les chanteurs reprennent en effet les titres de son répertoire. Ainsi, Mohamed Achiche et Abderezak Guennif ont admirablement repris, en ajoutant leur style personnel, les compositions de Hachemi Guerrouabi, lesquelles ont marqué notre patrimoine musical pour toujours.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email