-- -- -- / -- -- --
Sports

Hacen Hamar et Lahlou ambitionnent de succéder à Kerbadj

Hacen Hamar et Lahlou ambitionnent de succéder à Kerbadj

Mahfoud Kerbadj a décidé de quitter la Ligue de football professionnel (LFP) à la fin du mois de mai alors qu’il avait annoncé qu’il honorer dit son mandat jusqu’au bout (2020), après l’élection de Kheïreddine Zetchi à la tête de la FAF. « J’organiserai une assemblée générale extraordinaire pour me retirer de la présidence de la LFP.

C’est une décision irrévocable », a affirmé mardi à la Radio algérienne Mahfoud Kerbadj, “très affecté ” par la dernière sortie médiatique du président de l’ES Sétif, Hassan Hamar, qui a clairement affiché son ambition de prendre les commandes de la LFP.

« Du moment qu’il y a des personnes intéressées par mon poste, je vais leur céder la place”, a dit le président de la LFP, qui procédera à des changements dans le calendrier du championnat de Ligue 1 après le report des demi-finales et de la finale de la coupe d’Algérie à des dates ultérieures, et ce en raison des élections législatives. 

“On a déjà pris la décision d’avancer au 6 mai les trois matches retard de la 24e journée, à savoir MC Oran –JS Kabylie, USM Alger – CA Batna et JS Saoura – MC Alger. Le match retard entre le MCO et le MCA sera aussi programmé à la place de la demi-finale de la coupe, soit le 22 avril. Il se pourrait également que la 25e journée soit avancée”, a indiqué M. Kerbadj.

Cela dit, deux candidats sont déjà en position de force pour prendre la succession de Mahfoud Kerbadj. Il s’agit du président de l’Entente de Sétif Hacen Hamar et de Mourad Lahlou du Nasria d’Hussein Dey, qui ne sont plus à présenter.

Les deux hommes ont d’ailleurs clairement affiché leur ambition de postuler à la présidence de la Ligue de football professionnelle récemment prenant au vol, les propos du président de la Ligue nationale de football, Mahfoud Kerbadj, qui avait annoncé sur le plateau d’une chaîne de télévision nationale : ‘’Si Raouraoua s’en va, moi aussi je m’en irai’’.

L’ex-président du Chabab de Belouizdad, faut-il le rappeler, avait pris cette décision pour diverses raisons avant la tenue de l’AG élective de la FAF. Aujourd’hui, les bruits de couloirs à Dély Brahim et El-Hamma laissent entendre qu’entre le nouveau président de la FAF, Kheireddine Zetchi et Kerbadj, les relations sont tendues et que les deux hommes ne s’adressent plus la parole. Pour preuve, le nouveau patron de l’instance fédérale n’a pas daigné consulter le président de la ligue en vue d’apporter des changements dans le calendrier du championnat de Ligue 1.

Comme il n’a pas été convié à la réunion à l’issue de laquelle a été prise la décision de programmer, dans un premier temps, les deux matchs des demi-finales de la coupe d’Algérie au stade du 5-Juillet avant de les reporter à une date ultérieure en raison des élections législatives.

Toutes ces décisions relèvent des compétences de Kerbadj, été mis en quarantaine en douceur par Zetchi. Une stratégie qui devrait bientôt voir une nouvelle ère souffler sur les locaux de la Ligue nationale de football où ça sent le roussi pour beaucoup.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email