-- -- -- / -- -- --
Nationale

Grosses sommes d’argent volées dans plusieurs agences postales

Grosses sommes d’argent volées dans plusieurs agences postales

La Brigade de recherches et d’intervention (BRI) de Boumerdès vient de démanteler un vaste réseau spécialisé dans le trafic des comptes bancaires des clients d’Algérie Poste.

Un fonctionnaire de ladite institution a été arrêté avec cinq de ses complices, parmi eux une femme. Le réseau, indique la BRI, était en activité depuis l’année 2012.

Depuis, des dizaines de victimes ont été dépossédées de leur argent, certaines de 180 à 300 millions de centimes, suite à l’ouverture de leurs comptes bancaires par les trafiquants qui, après cette violation, ont utilisé de faux chèques postaux pour s’emparer des butins.

L’affaire a commencé lorsque les enquêteurs de la BRI de Boumerdès ont reçu, il y a quelques jours, des renseignements faisant état de l’existence d’un vaste réseau de trafic de comptes bancaires.

Les informations indiquaient aux policiers que le réseau est composé de plusieurs criminels. Ces derniers recourent à l’ouverture des comptes bancaires des abonnés d’Algérie Poste avant que ces trafiquants n’utilisent de faux chèques bancaires pour retirer des sommes d’argent.
Partant de ces renseignements judicieux, les éléments de la BRI ont ouvert une enquête.

En un laps de temps, les enquêteurs de la BRI ont, effectivement, localisé et identifié six trafiquants qui font partie du réseau, parmi eux une femme. Parmi les six membres du réseau figure un fonctionnaire d’Algérie Poste dont le rôle était de localiser les victimes potentielles avant d’alerter ses acolytes pour passer à l’action et subtiliser l’argent de leurs proies à partir de l’ouverture des comptes bancaires et, surtout, par de faux chèques.

Le fonctionnaire d’Algérie Poste recevait, dans chaque opération de retrait, des chèques falsifiés de la part de ses complices, avant de retirer des sommes d’argent par la suite. Cette complicité entre le fonctionnaire, la femme et les quatre membres du réseau leur a permis de retirer de grosses sommes d’argent. Dans la seule poste de Boumerdès, les six trafiquants ont volé 300 millions de centimes, selon les enquêteurs de la BRI.

Ce n’est pas tout, le champ d’activité de ce réseau s’est propagé dans plusieurs wilayas, entre autres Alger, Tizi Ouzou, Béjaïa, Chlef, Saïda, Oran, et plus loin encore, dans les wilayas du Sud comme Illizi, où des sommes colossales ont été retirées avec de faux chèques par les six trafiquants.

Pour la BRI de Boumerdès, il s’agit là d’un réseau bien structuré et très dangereux, vu la quantité d’argent volé et surtout le mode d’emploi de ces criminels qualifié de très technique. Fort heureusement, les enquêteurs ont pu localiser les opérations effectuées par les six trafiquants, et ce tout au long de leur parcours, ce qui a permis aux éléments de la BRI de dépister, jusqu’à maintenant, plus de 4 milliards de centimes qui ont été ainsi volés par le réseau à partir des comptes bancaires appartenant à leurs victimes.

Toujours selon la BRI, au moins 16 victimes ont été recensées jusqu’à aujourd’hui. La liste peut encore s’élargir vu que l’enquête se poursuit toujours. Certaines victimes ont été dépossédées de 180 millions de centimes après que le fonctionnaire et ses complices ont violé leur compte bancaire avant de voler la totalité de leur argent, rapporte la BRI qui explique, par ailleurs, que l’activité du réseau remonte à l’année 2012. Les six mis en cause ont été présentés avant-hier devant le procureur de la République près la cour de Boumerdès et placés sous mandat de dépôt à la prison de Tidjelabine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email