-- -- -- / -- -- --
Nationale

Grève et marche pour le départ du système à Tizi Ouzou

Grève et marche pour le départ du système à Tizi Ouzou

Les secteurs relevant de la fonction publique ont été paralysés ce mercredi  à Tizi Ouzou par une grève.
Cette grève a touché aussi bien l’administration que les entreprises à vocation industrielle et manufacturière. C’est ainsi que les administrations communales, de daïra et de wilaya ont été marquées par une inertie totale. Toutefois, les commerces n’ont pas été touchés par ce mouvement de grève.
D’ailleurs, ce sont ces commerces en activité qui ont donné un tant soit peu de vie à la ville de Tizi Ouzou. En ce qui les concerne, les travailleurs des entreprises chargées de la réalisation du stade de 50 000 places de Boukhalfa ont, en sus d’une grève, marché à travers les rues de la ville des Genêts.
La mobilisation de ces travailleurs s’inscrit dans le cadre du mouvement populaire déclenché le 22 février dernier. Ils ont réclamé le départ sans condition du système. Par ailleurs, les greffiers des tribunaux de la wilaya de Tizi Ouzou ont marché pacifiquement hier pour exprimer leur rejet du système. Les manifestants, qui ont marché du centre-ville jusqu’à la cour, ont scandé des slogans :
« Pour une justice libre et indépendante »,
« Non aux trois ″B″ », « Les trois ″B″ berra »,
« Sraktou lebled ». Rappelons enfin que les femmes sortiront également dans la capitale du Djurdjura aujourd’hui, et ce pour dénoncer les propos incongrus tenus à leur endroit par la députée Naïma Salhi au cours de la semaine dernière à travers les réseaux sociaux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email