-- -- -- / -- -- --
Nationale

Grande marche à Tizi-Ouzou en dépit du risque sanitaire

Grande marche à Tizi-Ouzou en dépit du risque sanitaire

Ni le ramadhan, ni le grand risque de contamination à la Covid-19, dont la troisième vague commence à faire de plus en plus de victimes n’ont dissuadé jusqu’à présent les femmes et les hommes de la wilaya de Tizi-Ouzou à rester cloîtrer chez-eux le vendredi, journée nationale de repos hebdomadaire.

En effet, ils étaient des dizaines de milliers de manifestants, des deux sexes et de tous les âges, à battre le pavé, hier, dans la capitale du Djurdjura pour exiger, comme au premier jour du Hirak, soit le 22 février 2019, l’instauration d’une deuxième République et du coup le départ « inconditionnel » de tous les dirigeants actuels.

« Noukni nad astrouhem, astrouhem (Nous, avons dit que vous partirez, et vous partirez) ! », ont scandé à l’unisson à maintes reprises les marcheurs. Ce slogan n’en est qu’un parmi des dizaines d’autres naturellement. Sur une large banderole portée par un carré de manifestants, ce sont les héros nationaux de différentes époques qui y sont incrustés.

Il y va d’un de ces rois de Numidie jusqu’au martyr du Printemps noir. Il serait une lapalissade de noter que la manifestation, s’est déroulée pacifiquement. Car, effectivement, le pacifisme a été depuis le début des marches l’âme des manifestants. S’agissant de l’itinéraire de la marche et son début, ils demeurent inchangés.

Le coup d’envoi fut donné juste après la prière du vendredi , et ce à partir du portail du campus universitaire de Hasnaoua et eut pour point d’arrivée la place de l’Olivier.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email