Algérie-Egypte : Vers le renforcement de la coopération économique    – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Algérie-Egypte : Vers le renforcement de la coopération économique   

Algérie-Egypte : Vers le renforcement de la coopération économique   

Le développement et la diversification de la coopération bilatérale et l’exploitation des perspectives au ‎partenariat et à l’investissement‎ étaient au centre des discussions lors des travaux de la 8è session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne, clôturée ce jeudi à Alger.

Après huit ans d’interruption, la tenue de la 8è session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne a confirmé l’existence d’une volonté commune d’aller de l’avant, vers le développement et la diversification de la coopération bilatérale.

Le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, qui a coprésidé les travaux de cette session avec son homologue égyptien Moustapha Madbouli, a mis en exergue la nécessité de promouvoir les cadres de la coopération bilatérale à travers l’activation des mécanismes et de concertation entre les deux pays à tous les niveaux, ajoutant que « cet évènement important constitue un véritable bond dans le processus de partenariat algéro-égyptien ».

Il a rappelé, à cet égard, que l’organisation de cette session intervient en application des orientations des dirigeants des deux pays, données durant la visite du président de la République en Egypte le mois de janvier dernier.

De son côté M. Madbouli, a exprimé « le souhait de son pays de réaliser des projets industriels bilatéraux versés dans l’exportation vers les marchés internationaux, notamment africains ».

Cette session « revêt une importance capitale au vu du contexte mondial, et confirme l’existence d’une volonté sincère des deux parties à mettre en œuvre les décisions des dirigeants des deux pays en janvier dernier, en vue de renforcer la coopération bilatérale », a-t-il affirmé.

Relevant que les deux parties avaient convenu de « l’impératif de la mise en place d’un agenda pour mettre en œuvre les accords signés, et ce dans l’intérêt des deux pays et peuples frères », estimant que le Forum d’affaires « sera l’outil pour la concrétisation de nombreux projets mixtes dont nous espérons l’entrée en vigueur avant fin 2022 ».

Il convient de souligner que 12 accords bilatéraux dans les domaines de l’industrie, la promotion de l’investissement, le développement des exportations, l’appui aux projets, les PME et les TPE, l’entrepreneuriat, la bourse, les ressources en eau, l’emploi, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la formation diplomatique, l’environnement, la jeunesse et les sports, les wakfs et les affaires religieuses, ont été signés lors des travaux de cette session.  Un procès-verbal de la session a été également paraphé traçant « la feuille de route pour les efforts communs visant à renforcer la coopération bilatérale à l’avenir ».

En marge de cette 8e session, un Forum d’affaires algéro-égyptien a été organisé avant-hier, sous la coprésidence des deux chefs de gouvernement, sous le slogan « Algérie/Egypte: Une histoire et des dénominateurs communs au service d’une coopération économique prometteuse ».

Ce forum important, organisé par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), a été rehaussé par la présence des membres des Gouvernements des deux pays, des représentants d’organisations patronales et des hommes d’affaires algériens et égyptiens. Une réunion du Conseil d’affaires algéro-égyptien a été tenue à cet effet.

Par ailleurs, le président de la CACI, Tayeb Chebab a précisé que son organisme intensifie ses efforts afin d’éliminer les obstacles auxquels se heurtent les investisseurs des deux pays.

La CACI œuvrera également à « la mise en place d’une base de données commune sur les législations du commerce extérieur, ainsi que sur les potentialités offertes dans les domaines de l’import-export, et l’identification des opportunités offertes pour la réalisation des projets d’investissement communs aux deux pays ».

Invitant les investisseurs égyptiens à prospecter les opportunités de coopération et d’investissement offertes par l’économie algérienne dans le secteur des affaires pour concrétiser des projets communs, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme, M. Chebab a déclaré « nous œuvrons à amorcer une nouvelle phase dans nos relations économiques qui puisent leur force dans la sécurité et la stabilité de nos deux pays ».

Le forum était l’occasion également pour présenter plusieurs modèles réussis dans le domaine de l’investissement, et d’organiser plusieurs rencontres B2B entre les opérateurs économiques algériens et égyptiens.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email