-- -- -- / -- -- --
Nationale

Grace présidentielle pour 3 471 prisonniers

Grace présidentielle pour 3 471 prisonniers

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décrété ce mardi une grâce présidentielle en faveur de plus de 3400 prisonneirs. C’est ce qu’ a indiqué un communiqué de la présidence de la République.
Cette mesure touche précisement 3 471 prisonniers incarcérés dans les différentes geôles du pays.
Les prisonniers concernés sont ceux ayant été condamnés de manière définitive à une peine égale ou inférieure à 6 mois. 
Ce premier groupe sera suivi par un deuxième qui englobera des détenus condamnés définitivement, et dont il ne reste de leur peine que douze mois ou moins à purger”, a conclu le communiqué.
Habituellement décrétée à l’occasion du 5 juillet, la grâce présidentielle est cette fois-ci accordée en février, un mois marquant le début du mouvement populaire contre le système politique.
Cette grâce, la première depuis l’élection du Président Abdelmadjid Tebboune le 12 décembre 2019, était attendue et parfois réclamée par de pans entiers de la société civile, notamment les parents des détenus du hirak. Toutefois elle semble toucher les détenus des droits communs n’ayant pas commis des crimes économiques. 
Néanmoins, elle a suscité de larges débats sur les réseaux sociaux au sujet des éventuels bénéficiaires notamment les détenus ayant été poursuivis dans les affaires de corruption. 
Selon des sources judiciaires, un décret présidentiel, devrait être promulgué pour clarifier les procédures d’exécution de cette grâce. Les mêmes sources indiquent que la grâce touchera également d’autres détenus notamment les non récidivistes qui ont déjà écopé la moitié de leur peine.
Ceux-là bénéficieront d’une réduction de peine de huit mois. Seront également graciés les détenus non récidivistes dont la peine restante est de plus de six mois. Ceux-là bénéficieront d’une réduction de peine sur plusieurs périodes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email