-- -- -- / -- -- --
Sports

Gourcuff tacle Brahimi et Feghouli

Gourcuff tacle Brahimi et Feghouli

Le coach national Christian Gourcuff qui a bénéficié de toute la confiance du président de la FAF Mohamed Raouraoua , pour poursuivre sa mission avec son staff, malgré l’élimination précoce des Verts dans cette CAN-2015 le coach a tenu une conférence de presse hier à la salle des conférences du complexe Mohamed Boudiaf devant un parterre de journalistes bien rempli.

Le premier responsable technique d’El Khadra a encore une fois affiché une sérénité totale dans ses propos tout en dressant un bilan de la participation des Fennecs à cette 30e édition de la CAN qui n’aura pas souri aux Verts en Guinée-Equatoriale où pourtant tout le monde les donnaient comme favoris numéro un pour le sacre final.

L’ex-coach des Merlu du FC Lorient, a tout de go déclaré qu’il regrettait beaucoup que le rendez-vous continental n’ait pas eu lieu où la donne aurait été toute autre pour sa troupe. 
Il dira à ce propos « La délocalisation de la CAN nous a déstabilisés, d’autant que l’état catastrophique de la pelouse à Mongomo durant les deux premiers matchs nous a grandement handicapés.

Je tiens à préciser que la préparation pour la CAN a été parfaite avant le début du tournoi » Le coach profitera de l’occasion pour lancer un message aux fans d’El Khedra l’appelant à afficher toute leur fierté d’avoir une telle sélection nationale malgré son élimination précoce dans cette compétition relevée. « On a laissé une belle image sur le plan du jeu et de l’état d’esprit. On n’a pas de regrets à avoir de ce côté ».

Revenant sur cette élimination contre les Ivoiriens, Christian Gourcuff a reconnu que ces derniers ont bien préparé leur match. « Personne n’aurait eu à dire si on avait passé ce tour.

On a encaissé trois buts, c’est vrai, mais si on refait le match dix fois, on ne le perdra pas », a tenu à dire le technicien français. Le coach national ne s’est pas empêché de tacler dans la foulée Brahimi et Feghouli sur lesquels il misait beaucoup pour emmener le groupe à bon port.

« Brahimi et Feghouli n’ont pas eu le rendement escompté. Feghouli par exemple, n’était pas dans sa forme optimale, mais je n’ai pas de regrets à son sujet ». Il affichera en revanche sa totale satisfaction sur le bon rendement du capitaine d’équipe Madjid Bougherra. « Je tiens à le saluer, c’est un leader qui était exemplaire sur et en dehors du terrain. On a fait appel à lui et il a répondu présent.

Madjid mérite tout le respect et la considération ». Le conférencier reviendra sur les critiques qui ont fusé de partout concernant les joueurs alignés. Il a tenu à répondre à ceux qui lui ont reproché d’avoir fait des mauvais choix : « Je ne pense pas m’être trompé, j’ai pris les meilleurs éléments avec moi. La vie au sein du groupe était bonne.

Tous les joueurs étaient exemplaires sur le plan de la discipline, ce n’est pas facile de rester « enfermés » presque un mois, surtout pour les joueurs remplaçants, mais finalement tout s’est bien passé. Il n’y a eu aucun incident majeur au sein du groupe ».

Sur le cas de Djabou, Gourcuff a clairement laissé entendre qu’il aimait bien le joueur : « J’ai 35 ans d’expérience et durant tout mon parcours, on ne m’a jamais imposé un joueur. Le jour où cela arrivera, je ne serai plus là. Djabou je l’aime bien, c’est un gentil garçon, mais le foot n’est pas seulement de faire des gestes techniques. Quand je parle d’exigence, vous me donnez, ici, un bel exemple. Ce joueur est en décalage complet par rapport à l’exigence demandée.

Il doit faire plus d’efforts sur ce plan pour espérer être aligné », conclut-il. Concernant l’ avenir des Fennecs , le technicien français s’est dit très optimiste sur le potentiel du groupe qu’il qualifie de très doué et dévoué.

« Des joueurs comme Feghouli, Brahimi, Bentaleb sont l’avenir de l’Equipe nationale. Cela dit, pour les prochaines échéances, il y aura certainement du nouveau dans la liste des joueurs convoqués », révèle-t-il sans donner plus de détails à ce propos. L’ex-coach des Merlus très lucide dans ses propos et sans la moindre gêne devant un parterre de journalistes a souhaite vivement l’attribution à l’Algérie de l’organisation de la prochaine CAN-2017. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email