-- -- -- / -- -- --
Sports

Gourcuff: “Rester sur la dynamique des victoires”

Gourcuff: “Rester sur la dynamique des victoires”

Le sélectionneur de la sélection nationale Christian Gourcuff était au rendez-vous d’une conférence tenue hier à la salle de conférence du complexe Mohamed Boudiaf, et ce en prévision des deux prochaines et dernières sorties des Verts, pour le compte des éliminatoires de la CAN-2015.

Un événement pour lequel la sélection nationale algérienne a déjà et brillement composté son billet avant terme en faisant le plein, faut-il le rappeler. C’est donc un coach national très serein qui s’est présenté devant un parterre de journalistes encore une fois bien rempli.

Christian Gourcuff rentrera directement dans le vif du sujet pour parler de la liste de joueurs arrêtée à vingt trois éléments soit, vingt de champs et trois gardiens de but. Des choix justifiés par la configuration actuelle de la compétition, dira le conférencier avant d’ajouter que c’est frustrant de faire appel à des joueurs qui ne vont pas jouer. Aussi il dira que le conteste est tout autre puisque la sélection nationale est déjà qualifiée et qu’il y a moins de pression autour.

L’ ex-entraîneur emblématique des Merlus du FC Lorient, passer au crible ses choix concernant les nouveaux capés, en commencera par le milieu de terrain , Mehdi Abeid dont il a attend beaucoup outre la confirmation de ses belles prestations avec son club de New Castel. 

Nabil Ghilas effectue son retour dans le groupe après avoir été tout simplement pénalisé par sa situation après sa signature tardive dans son nouveau club. Il tiendra à préciser que la porte reste ouverte à tous ces éléments et leur non convocation ne signifia pas exclusion. Le coach parlera de Baghdad Bounadjah dont il avouera ne pas connaitre beaucoup de choses, mais qui fait sensation actuellement avec son club en Tunisie.

Sur le cas Mehdi Zeffane, le coach n’a pas caché son admiration pour ce joueur qui recèle de grandes qualités et qui représente à ses yeux une valeur sûre pour l’avenir de la sélection nationale. 

L’occasion a été de nouveau donné au Lyonnais pour s’imprégner davantage de l’ambiance du groupe .Bien évidemment est revenu par le cas des joueurs qui n’ont pas été retenu pour les deux prochains matchs, le premier samedi prochain à Blida contre l’Ethiopie et quatre jours après à Bamako contre le Mali. Ainsi s’agissant de Guedioura, Gourcuff dira que ce dernier manque de temps de jeu avec son club à Cristal Palace, sans plus. 

Idem pour Belfodil. Bentaleb est blessé pour sa part. Concernant Boudebouz, le sélectionneur a laissé entendre que le joueur en question vit une situation difficile avec son club Bastai au bas du tableau. Gourcuff a, dans la foulée, annoncé le forfait de dernière minute de Moumen Djabou pour cause de blessure aux adducteurs.

Ce dernier sera remplacé par un nouveau bleu à savoir le butteur actuel du MCEE, Brahim Chenihi. Abordant le volet objectifs pour les deux rencontres à venir, le coach national dira sans détour ; « La qualification étant acquise et l’esprit assez serein, on va faire en sorte de rester sur la dynamique des victoires. Consolider l’idée chez les joueurs qu’il n’y a pas de rencontres faciles ou amicales. Le deuxième objectif reste la progression dans le jeu et la maîtrise dans la stratégie mise en place et reposant sur le 4/4/2. Le troisième objectif a trait avec l’aspect individuel à l’image de Brahimi qui a fait état de toute sa classe contre le Malawi.

Le coach parlera de ses deux prochains adversaires, à commencer par les Ethiopiens qu’il ne faudra pas surtout négliger en se référant à leur prestation au Mali où ils ont surpris les Aiglons grâce à des contres meurtriers et rapides. Concernant le match face au Mali à Bamako, Gourcuff en coach averti n’a pas nié qu’il s’attend à un match très intense. Les Verts pour cela auront le temps juste de se préparer puisque le départ est prévu pour lundi après-midi.

Concernant le lieu où se déroulera la CAN et tout le suspens qui gravite autour après le refus du Maroc d’organiser cet évènement, le premier responsable technique des Verts s’est dit très déçu par cette situation. « Ce sera vraiment malheureux si la CAN venait à être reportée. Je crois que c’est la meilleure occasion où le meilleur tremplin de préparer la CAN-2017 surtout si elle aura lieu en Algérie. Je serai vraiement déçu car un report brisera notre élan et mes ambitions de gagner des matchs et des titres. »

Sur la crainte de voir son groupe prendre les futurs adversaires de très haut après avoir gagné du galon dans le classement FIFA et vu plusieurs joueurs postuler à des distinctions continentales, Gourcuff s’est montré confiant en rappelant que son discours permanent vis-à-vis de ses joueurs est de « rester humble et concentrés jusqu’au bout » . Prié de donner plus d’explications sur le cas Nabil Lefkir qui n’a pas été convoqué en équipe première de France et la possibilité de le voir se retourner vers l’Algérie, Gourcuff a été clair.

« La balle est dans son camp. Il connait la donne et la Fédération ne fera plus forcing pour le faire venir. » Il parlera aussi des anciens qui n’ont pas été rappelés à l’image de Kadir ou Yebda non sans évoquer la critère de l’âge et de la concurrence qui bat son plein dans le groupe dans ce compartiment de jeu !

Le sélectionneur national a tenu à rassurer tout le monde quant à l’ambiance qui règne dans le groupe et le travail qui se fait en parfaite harmonie entre le staff et la Fédération, non sans insister qu’ il était très heureux d’être en Algérie. Le coach national s’est dit très déçu par la valse des entraineurs qui caractérise notre championnat national et que cela ne joue pas pour la progression du football national.

Prié enfin de révéler les objectifs qui lui ont été assignés pour la prochaine CAN , le Breton des Verts d’Algérie dira, « je ne suis pas venu pour signer des contrats mais pour gagner des matchs. » A bon entendeur. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email