-- -- -- / -- -- --
Culture

Gouals du Maghreb et d’ailleurs

Gouals du Maghreb et d’ailleurs

La capitale de l’ouest algérien, Oran, sera animée six jours durant, à partir du lundi 13 mars, par les conteurs dans le cadre du onzième Festival international du conte sous le slogan Si le goual m’était conté.

Cette prochaine édition interculturelle, initiée par l’association Le petit lecteur d’Oran qui s’inscrit aussi dans la dynamique de la célébration de la Journée mondiale du conte (20 mars), s’attend à une participation de 25 conteurs.

Au delà des espaces d’Oran (établissements scolaires, parc d’attraction Ibn Badis, bibliothèques, centres culturels et autres lieux publics…) consacrés à cette manifestation, les festivaliers animeront également des cercles de conte populaire dans les villes environnantes comme Sidi Bel Abbès dont est originaire le célèbre conteur Meslem Seddik dit Mahi, Mostaganem la capitale du théâtre et de la poésie composée, Tlemcen la cité historique.

Si ce onzième rendez-vous revêt un caractère maghrébin, il réunira un conteur du Maroc, deux de Tunisie et un autre de Mauritanie qui prendront part, pour la première fois, à ce festival, rapporte l’Agence presse service d’Algérie. Ils mettront en valeur, aux côtés de leurs homologues algériens, le patrimoine populaire du Maghreb, selon la présidente de l’association de promotion de la lecture Le Petit lecteur.

La conteuse Djamila Hamitou a expliqué que cette manifestation culturelle est inhérente au projet visant à valoriser et à protéger le patrimoine immatériel, financé par le ministère de la Culture et l’Union européenne (UE). Oran-ville lecture accueillera aussi, à l’orée du printemps, une pléiade de conteurs du Liban, de Syrie, du Congo, de France, d’Espagne et des Etats Unis d’Amérique.

Aussi, des artistes de différentes wilayas d’Algérie se présenteront avec un cocktail de contes populaires algériens en langues amazighe et arabe, afin de faire découvrir encore plus le patrimoine national que recèle chaque région. L’une des nouveautés de cette édition réside dans la participation de dix jeunes conteurs sélectionnés parmi vingt quatre amateurs à une formation en conte populaire. Formation qui sera assurée du mardi 7 au dimanche 12 mars au complexe touristique. 

Les Andalouses sous la direction de deux conteurs français professionnels, ce qui permettra aux jeunes candidats de présenter des spectacles en groupes et en individuels lors de cette onzième édition. Tout comme les troubadours, les conteurs ou les gouals mettront de la gaieté dans les salles obscures et dans les places publiques, ils inviteront les Oranais et leurs pairs à emprunter avec eux le chemin millénaire des mots, à partager le rêve. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email