-- -- -- / -- -- --
Nationale

Giap a fait des émules

Giap a fait des émules

A l’occasion du 70e anniversaire de la formation de l’Armée populaire du Vietnam et du 25e anniversaire de la Journée nationale de la défense, l’ambassade de la République socialiste du Vietnam a organisé une conférence dans laquelle elle retrace les débuts de l’Armée populaire du Vietnam.

Celle-ci est présentée par le colonel Tran Tuan Anh, attaché de défense du Vietnam, et le capitaine supérieur Duang Ta Ngoc, attaché de défense adjoint, en présence de l’ambassadeur du Vietnam.

« Prendre les armes pour chasser l’ennemi commun », tel est l’appel auquel a répondu le Mouvement populaire vietnamien au début de décembre 1944. En ce temps, la poussée de la lutte révolutionnaire se développait à grande vitesse, la cause du salut national était en face d’une nouvelle opportunité qu’il fallait saisir. C’est à cette période justement que le président Ho Chi Minh est retourné au Vietnam afin de prendre les rênes du Mouvement de libération national.

Selon le colonel Tran Tuan Anh, la première fonction de l’Armée populaire du Vietnam était de convaincre les paysans de rejoindre la lutte armée. « La politique est plus importante que les affaires militaires ».

Cette conviction structure à ce jour l’Armée populaire. Qu’elle soit très récente est une force fondamentale pour le peuple vietnamien, car après 70 ans d’édification, de développement, de combats et de victoires sous la direction du parti communiste, de l’aide, de la protection et du soutien du peuple, de la solidarité des amis étrangers, l’Armée populaire du Vietnam est de plus en plus développée et modernisée.

Le Vietnam, un pays souvent comparé à l’Algérie du fait même des différentes colonisations et des combats pour l’indépendance durant des décennies, allait-il réussir à sortir un jour de son long silence ? Vaincre la paralysie ? Il semblerait que oui puisqu’il a chassé de son sol deux puissantes armées, française pour la guerre d’Indochine et américaine, sans oublier le Japon qui, durant la Seconde Guerre mondiale, a occupé l’Indochine jusqu’en août 1945.

Actuellement, le Vietnam entretient des relations politiques et militaires stables avec, entre autres, la France et les Etats-Unis. Il favorise ainsi les échanges entre plusieurs Etats, notamment dans le domaine médical. Dans ce dernier, seulement 8 à 10 % des femmes travaillent au sein du corps militaire, dans le service médical ou dans le service administratif.

La relation entre l’Algérie et le Vietnam est diplomatique, et ce depuis 1962. Les deux pays enrichissent sans cesse leurs bonnes relations traditionnelles, la bonne amitié dans tous les domaines, en particulier celui de la politique de la défense. Les deux armées s’accordent une confiance mutuelle, affirme le colonel Tran Tuan Anh. Le colonel Tran Tuan Anh estime que journée de défense nationale a pour but de cultiver l’esprit de révolte et de sacrifice pour la nation.

Loin de tous les vieux souvenirs, le Vietnam reste un pays splendide dont l’apparence géographique dessine la forme d’un dragon, symbole de force et de bienfaits en Extrême-Orient. Là-bas, tout n’est que rizières noyées sous le soleil, haies de bambous et chapeaux coniques. Une Asie miraculeusement préservée, intacte et simple. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email