-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghoul visite le siège de Boeing

Ghoul visite le siège de Boeing

Le ministre algérien des Transports Amar Ghoul, est depuis hier aux Etats Unis d’Amérique ou il participe, à Chicago, à un sommet de grande importance qui regroupe les leaders africains de différentes composantes. A cette occasion, le ministre algérien aura des entrevues avec une dizaine de hauts responsables des gouvernements africains ainsi que des leaders de différentes nationalités et des industriels américains et africains. Notre ministre animera une conférence portant sur les nouvelles perspectives d’investissement qu’offre l’Algérie dans plusieurs domaines et particulièrement dans le secteur des transports.

Un programme de visite est également prévu sur différents sites à Chicago, à l’exemple du siège central de la compagnie américaine Boeing, de l’aéroport, et de la grande gare ferroviaire. Le ministre conduit une délégation composée du directeur général d’Air Algérie, du président-directeur général de Cosider, du directeur de l’aviation civile, du directeur général de la compagnie Star Aviation ainsi que de cadres du ministère.

A noter que cette rencontre, organisé par l’agence américaine d’aide et du développement du commerce (USTDA) se déroule chaque année au profit des compétences africaines. C’est une occasion unique au monde pour que les leaders africains se découvrent et se développent dans leurs domaines.

Le ministre algérien compte justement démontrer que l’Algérie est un pays qui soutient et avantage la progression des ressources humaines, le développement économique, la recherche et la création.

A rappeler que les Etats-Unis ont toujours contribué au développement des cadres dans le continent africain. Leur dernière initiative dans ce cadre a été profitable pour les cadres supérieurs et dirigeants du groupe Sonelgaz qui ont bénéficié d’une formation grâce à un financement de l’agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA) à hauteur de 500 000 dollars.

Selon l’ambassade des USA à Alger, l’agence «fournira 500 000 dollars pour soutenir la formation annuelle en management, en leadership et en affaires dispensées par General Electric (GE) au profit des cadres dirigeants et supérieurs de Sonelgaz». Cette entreprise algérienne n’est pas la seule qui bénéficie de ces avantages, d’autres cadres et étudiants algériens sont aussi concernés par la rencontre de Chicago, qui offre des chances inouïes dans le seul but du développement du continent africain. Sur le même plan cette année, l’autre Agence américaine pour le développement international (USAID) a réuni ce 30 juillet 500 jeunes leaders africains en présence du président Obama, qui a annoncé l’extension de son initiative en faveur des jeunes leaders africains (Young African Leaders Initiative, YALI) lancée en 2010.

Grâce à cette initiative, les Etats-Unis investissent dans la nouvelle génération de leaders africains et mobilisent des moyens substantiels pour développer les compétences de leadership, favoriser l’entrepreneuriat et faire communiquer les jeunes leaders africains entre eux, avec les Etats-Unis et avec le peuple américain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email