-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghoul se focalise sur le développement des infrastructures aériennes

Ghoul se focalise sur le développement des infrastructures aériennes

Lors d’une visite de travail et d’inspection au sein de l’aéroport d’Alger, le ministre des Transports, Amar Ghoul a déclaré qu’il est important d’apporter un renouveau à la maintenance du secteur du transport aérien la maintenance est un marché rentable, elle est très importante.

« On a besoin de porter un nouveau regard sur tout ce qui concerne la maintenance, tel que les ressources humaine, il faut avoir des équipes bien formés bien pris en charge, et qui peuvent métrisés toutes les nouvelles technologies dans ce secteur », a-t-il dit.

Amar Ghoul insiste dans son discours sur l’utilité et la priorité de la maintenance dans le cadre du développement du transport aérien, et d’Air Algérie « la maintenance est un segment qui doit avoir la priorité des priorités, soit du point de vue de l’équipement, soit du point de vue des ressources humaines, soit des formations », il ajoute que toutes les facilités seront accordées aux responsables des secteurs d’Air Algérie.

Durant cette visite, le ministre a constaté l’état d’avancement des grands projets de transports, notamment l’état d’avancement de la nouvelle tour de contrôle situé à l’aéroport international Houari-Boumediene d’Alger.

Ce projet est inscrit dans le cadre du développement des infrastructures pour la gestion de l’espace aérien, par la réalisation, outre celle d’Alger, de quatre blocs techniques à Oran, Constantine, Ghardaïa et Tamanrasset. Il est budgétisé à hauteur de 2,5 milliards de dinars sur le concours définitif de l’Etat.

Les cinq tours en cours de réalisation seront livrés d’ici décembre 2015 a indiqué un responsable du projet, la construction des tours d’Alger, Oran, Ghardaïa et Tamanrasset sont en avance par rapport aux chantiers d’Oran et de Constantine, Amar Ghoul a déclaré que pour un avancement rapide des projets, il est nécessaire de contrôler en permanence les chantiers pour arriver au but souhaité et qui est la modernisation du secteur aérien.

Le ministre des Transports, a procédé à la réception d’un ATR 72, un avion de transport de passagers à turbopropulseurs construit par la société franco-italienne ATR. L’Algérie recevra d’ici 2015, cinq avions, et huit autres avions d’ici 2017. Le montant global s’élève à 1.073 milliards USD, soit un total de 93.3 milliards de DZD. 120 million USD pour des avions A330-202, 65 millions USD pour des B737NG, 21.1 millions USD pour des ATR72-600. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email