Un Tramway pour Ghardaïa, pourquoi pas ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Un Tramway pour Ghardaïa, pourquoi pas ?

Un Tramway pour Ghardaïa, pourquoi pas ?

Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats. Il est implantée en site propre ou encastrée à l’aide de rails à gorge dans la voirie routière.

Aujourd’hui, il est généralement à traction électrique. La vitesse commerciale du tramway est plus élevée que celle du bus, car sa plate-forme est conçue essentiellement en site propre (c’est-à-dire excluant les autres modes de circulation) et il a priorité sur les autres véhicules aux carrefours. Cette vitesse le rend attractif et permet d’envisager une nouvelle organisation des déplacements en agglomération..

Il est vrai que l’inconvénient des embouteillages énervements du centre de la ville et les problèmes croissants de congestion urbaine, contraint Ghardaïa, à une réorientation des politiques de déplacement vers les transports publics de masse. Il s’agit alors d’un concours pour définir l’éventuel futur tramway standard, dont le tracé peut effectivement relier Cinq villes de la Vallée du M’Zab : Au départ de la Ville Millénaire d’El-Atteuf, Jusqu’à l’arrivée à la commune de Daïa-Ben-Dahoua.

Sur un trajet de 15 Kilomètres environs. Ce Tramway pourra desservir : Bounoura, Beni-Izguen (front de l’Oued M’Zab), Mélika/Ténièt, Ghardaïa, (Centre-Ville/SNTV, Baba-Saad, Belghanem, Ogba, l’Ancienne palmeraie, Touzouz) et Daïa Ben Dahoua.

Ainsi, la population locale attend avec impatience la réalisation d’un tel projet de tramway à Ghardaïa, à l’instar de toutes les grandes villes du Pays, telles : Alger, Oran, Constantine, Sétif, Ouargla et ….autres…, pour permettre de résorber la pression exercée sur les autres moyens de transport urbain (bus et taxis) de la ville de Ghardaïa qui s’assoie dans une vallée trop exiguë et d’offrir ainsi un nouveau décor à la ville. Ce vœu peut être exaucé à moyen terme, à en croire les déclarations de quelques citoyens interviewés par le Jeune indépendant.

Selon plusieurs témoignages, la ville de Ghardaïa offre une grande possibilité pour la concrétisation d’un tel projet. elle doit figurer parmi d’autres wilayas que le gouvernement entreprend de programmer dans son plan d’action relatif au lancement très prochainement des études techniques de faisabilité et des études de sol à fin de recevoir le projet de tramways à travers quelques villes du Pays. Interrogé sur ce sujet, Si Salah Mosbah, un célèbre boulanger de Ghardaïa, nous répond « Je ne pense pas qu’un tel projet puisse se réaliser à Ghardaïa, mais le rêve est permis ».

Ajoutant « Ce type de locomotion, aura de nombreux avantages, tels que le désengorgement de la ville de Ghardaïa et la facilité des déplacements en centre-ville ». S’ingérant à la discussion, L’Architecte, Ali Kezzaz, évoque de son côté les privilégies suivants : « l’aplati du terrain le long des berges de l’Oued M’Zab, facilitera amplement l’exécution d’un tel projet. Le tramway est plus économique et provoque moins de vibrations que les bus. Le tramway est un avantage financier qu’il faudrait noter et sera surtout une nouvelle source d’économies pour les communes desservies. Et enfin, l’avantage du tramway étant un moyen de transport écologique non polluant et un bon moyen de déplacements des personnes et pour les écoliers en particulier ».

Au-delà des avantages techniques et économiques, le tramway procure aussi des avantages en termes d’image de la ville. Une des raisons majeures du succès qu’il rencontre depuis déjà quelques années en Algérie, c’est liée à l’idée qu’il propose une nouvelle image des villes qui le choisissent. Par son aspect visible, sa présence dans les rues, qui le différencie nettement des autres moyens de transport.

Les Citoyens se disent donc « très favorables pour un Tramway et croient fermement à la nécessité d’un projet de transport collectif moderne et efficace à Ghardaïa » pourvu que tous les Quartiers y trouvent eux aussi leur compte. Le futur tramway, permettra de reconnecter des quartiers périphériques longtemps marginalisés par rapport au centre-ville. Accessoirement, le tramway, ainsi que le bus, permettent aux usagers de rester en contact avec la lumière naturelle, de pouvoir bénéficier des aménagements architecturaux de la ville, de pouvoir visiter les quartiers desservis comme avec un système touristique à moindre frais et éventuellement de pouvoir même utiliser leur téléphone portable.

Par ailleurs, la société civile de Ghardaïa compte désormais proposer aux membres des nouvelles APC et APW de Ghardaïa de solliciter au Gouvernement l’inscription et la réalisation d’un tel projet afin de dénouer le problème de transport conformément aux reliefs dont dispose la ville, tout en lui adoptant un budg

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email