-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghardaïa: Les fuites d’eau et les ordures ménagères un triste décor

Ghardaïa: Les fuites d’eau et les ordures ménagères un triste décor

En cette période de la pandémie sanitaire, les habitants du quartier d’Attrouche dans le chef-lieu de Ghardaïa ont l’impression que tout est à l’arrêt. La raison ? Les Fuites d’eau datant de plus de huit mois et les amas d’ordures datant de plus d’une année sont le quotidien dans ce quartier livré à lui-même.

« Les fuites d’Eau potable non réparées et la collecte des ordures ménagères par endroits n’a pas été assurée pendant cinq jours » a affirmé Smail un quinquagénaire habitant du quartier. Cette défaillance dans la collecte des ordures ménagères suscite de vives inquiétudes chez les habitants de ce quartier populaire qui dénoncent l’absence inexplicable des responsables concernés par l’hygiène. Ces ordures attirent de plus en plus de rats et des nuées de mouches ainsi que les chiens errants.

« Nous avons essayé de joindre certains élus ou même le service concerné, mais aucune suite n’a été donnée à nos doléances » assure Si Ali, un autre habitant du quartier, affirmant au passage que « depuis plusieurs mois, les habitants ont constaté l’oublie de ces amas négligés, ainsi qu’une perturbation dans la collecte des ordures avec la prolifération des points noirs, dans plusieurs de nos rues pour des raisons que l’on ignore, sans aucune réaction des responsables concernés et ou des élus qui ne semblent guère se soucier des conséquences d’une telle situation et des maladies que cela peut engendrer ».

A ce titre, de nombreuses artères se noient dans les flaques d’eau ou croulent sous les ordures ménagères en raison de ces perturbations fréquentes dans la collecte causant, ainsi, de grands ennuis aux habitants qui se sont retrouvés contraints de s’accommoder à ce genre de situations pour le moins nuisibles à la santé public.

Les citoyens assistent impuissants au piètre spectacle des fuites d’Eau et des ordures ménagères qui s’entassent à même la chaussée.

Compte tenu de la gravité de la situation, la population du quartier ‘’Attrouche et ses environs’’ interpelle le P/APC de Ghardaïa pour une intervention imminente.

Cependant, en cette période de confinement et le risque de propagation du Covid-19, les responsables concernés (au niveau de l’APC et de l’Algérienne des eaux à Ghardaïa) sont plus que jamais tenus de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour inciter leurs services concernés à redoubler d’efforts pour assurer des rotations régulières et les réparations qui s’imposent, estiment les habitants du quartier qui comptent plusieurs dizaines d’habitations. « Il ne va pas sans dire que certains habitants sont aussi tenus de faire preuve de plus de civisme » assure M. Hammou, un habitant du même quartier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email