-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghardaïa : La Sonelgaz fait ses comptes

Ghardaïa : La Sonelgaz fait ses comptes

La Société de distribution de l’électricité et du gaz du Sud (SDC/Ghardaïa) vient de rendre publics ses comptes et ses activités au 31 août 2017, et ce, à travers un communiqué de son directeur, Messaoud Laaribi, mis à la disposition de la presse par son chargé de la cellule de communication, Yahia Abbas.

Il a été rappelé que la restructuration de la société « mère » anciennement EGA puis devenue SONELGAZ, a donné naissance à de nouvelles sociétés de distribution de ces 2 types d’énergie que sont l’électricité et le gaz : Centre, Est Ouest et Sud.

Ces sociétés, précise-t-on, sont devenues en fait des SPA (sociétés par actions), autonomes, commerciales, qui achètent ces deux produits énergétiques à des sociétés productrices et les commercialisent pour les clients consommateurs.

Sur le plan organisationnel, la SDC/Ghardaïa compte 5 services d’exploitation pour l’électricité et 3 pour le gaz, 8 agences commerciales pour gérer un réseau d’électricité de 5 694 km, 2 874 km de moyenne tension et 2 820 km de basse tension au moyen de 1 991 postes transformateurs, en même temps qu’un réseau de conduites de gaz d’une longueur de 1 643 km pour commercialiser ces 2 produits auprès de 129 068 clients pour l’électricité et 75 106 pour le gaz.

Cependant, le bilan présenté fait ressortir que la courbe traduisant les délais de satisfaction des demandes de raccordement évolue progressivement. Le point noir dans ce bilan émane du chapitre des pertes enregistrées au 31Aout 2017, pertes estimées à 134,4 mégawatts.

Selon le directeur de la SDC, ces pertes proviennent des vols de courant électrique par des abonnés ou des non-abonnés, soit avec des prises directes à partir des poteaux ou en bricolant les compteurs. On s’interroge sur la stratégie de lutte contre ces vols, surtout quand ils atteignent une telle importance et les auteurs un si grand nombre.

Pour ce qui est du gaz avec l’extension du réseau de distribution au niveau de la commune de Ghardaïa, le nombre de clients nouveaux est de l’ordre de 400 foyers alimentés au niveau de Oued-Nechou, soit 3 650 km pour 391 branchements réalisés. Et ce, à l’occasion de la fête du 1er Novembre de l’année 2017.

Toutefois, à l’instar
des délais de satisfaction des demandes de raccordement aux réseaux électrique et du gaz, il y a aussi l’amélioration de la qualité des services.

Plusieurs actions ont été menées à des fins incitatives, notamment les mesures relatives au paiement échelonné, les campagnes de prévention des risques dans les établissements scolaires, et surtout la facilitation de la procédure de paiement des factures dans les bureaux de poste, les frais d’encaissement étant supportés par la société, une mesure très favorablement accueillie par la clientèle puisqu’elle lui évite les longs déplacements et les chaînes épuisantes devant les guichets de la SDC, en nombre très limité.

Le bilan présenté permet aussi de faire ressortir que la SDC/Ghardaïa a investi dans l’extension de son réseau électrique avec 134 km (3 196 clients) et 48 km (2 964 clients) pour le gaz de plus qu’en 2016. Pour ce qui est de la puissance électrique installée, la wilaya de Ghardaïa est dotée de 9 postes sources. Ces derniers sont dotés de 87 départs, soit de 450 MVA.

Par ailleurs, il ne va pas sans évoquer une contrainte de taille que rencontre la SDC/Ghardaïa, qui a trait aux créances exigibles dont le montant est estimé à 127,9 milliards de centimes, dont 43,10 milliards détenues sur des clients ordinaires, 35,10 sur secteur privé et 49,7 sur le secteur public.

Lors d’un entretien qui a suivi le communiqué, il a été surtout question des coupures intempestives ici et là, même si on a loué la SDC/Ghardaïa pour les efforts consentis pour la diminution considérable de la fréquence des interruptions dans plusieurs localités, où elles se sont raréfiées même par gros temps, comme au chef-lieu depuis presque 2 ans, grâce à d’importants travaux de réfection du réseau local.

Cependant la société civile, à son tour, sollicite les responsables de la SDC pour la mise en place d’un système d’information des habitants sur les longues coupures prévues afin que les clients puissent prendre leurs dispositions, notamment les commerçants comme les bouchers, les boulangers, etc.

A ce sujet, la SDC/Ghardaïa s’est dit prendre en charge ces propositions afin d’améliorer ses capacités d’intervention pour diminuer la fréquence des interruptions et leur durée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email