-- -- -- / -- -- --
Digital Space

Ghardaïa disrupt: jeunes inventeurs cherchent assistance.

Ghardaïa disrupt:  jeunes inventeurs cherchent assistance.

Le ministre délégué chargé de l’économie de la connaissance et des Startups, M.Yacine Walid, a exhorté ce lundi  à Ghardaïa les jeunes inventeurs et porteurs de projets à fédérer et créer une communauté forte et engagée, regroupant tous les jeunes inventeurs et nouveaux investisseurs dans le domaine de la nouvelle technologie dans la perspective d’une relance économique.

Dans son allocution d’ouverture d’une conférence régionale « Ghardaïa Disrupt » organisée par l’Université de Ghardaïa a précisé que « la stratégie de l’heure est de créer de nombreuses micro-entreprises à l’horizon futur, ce qui représentera un grand défi pour nous tous et cet objectif ne peut être atteint qu’en mobilisant l’ensemble des départements ministériels concernés et les jeunes inventeurs ». Précisant la nécessité d’encourager l’innovation en accompagnant les porteurs de projets à travers leur accompagnement et leur soutien logistique.
Avant d’entamer une série de conférences exprimées par la commission Start-up présidée par M. Yacine Walid et à laquelle ont pris part le Ministre de l’énergie et des mines  Mohamed Argab,

Le wali de Ghardaïa, M. Boualem Amrani, le P/APW, M. Brahim Boughali et de très nombreux invités, La délégation ministérielle a commencé sa visite à Ghardaïa par la visite d’un salon organisé par une douzaine de jeunes inventeurs de la wilaya de Ghardaïa. Il s’agit en fait d’une jeune structure qui permettra aux start-ups, en voie de création, de faire leurs premiers pas et en, les, accompagnant d’un soutien logistique ainsi que de conseils. Tout en encourageant l’innovation, le gouvernement à travers son premier ministère s’engage a mettre à la disposition de ces jeunes talents, de quoi être à l’écoute des préoccupations des futurs créateurs de projets dans les différents secteurs d’activité.

Le Ministre de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Argab, quant à lui, a en outre ajouté que plusieurs défis doivent être relevés aujourd’hui, parmi eux, le déclin de la confiance dans l’Etat parmi les jeunes. « Il faut établir des passerelles efficaces et les liens de confiance entre les jeunes porteurs de projets et l’Etat, car beaucoup de déclarations suscitées par nos jeunes ne reflètent pas la réalité. Même nous en tant que ministres nous rencontrons ce genre de difficultés, mais nous rassurons tous ces jeunes entrepreneurs en leur disant que beaucoup d’efforts ont été accomplis pour la modernisation des services et des plateformes numériques. Et dans beaucoup de cas, les pouvoirs publics agissent désormais dans le meilleur intérêt des jeunes porteurs de projets et des petites et moyennes entreprises ».

Tous les intervenants ont axé, dans leurs interventions, l’importance de faciliter le rapprochement entre l’Université et les jeunes inventeurs de projets. Il est question de contribuer efficacement au développement économique par la Recherche et l’Innovation.
Toujours dans le cadre de leurs activités et afin de consolider les liens entre l’Université et ces jeunes innovants, les professionnels et les experts sont appelés d’accompagner ces derniers dans la concrétisation de leurs projets.

Notons que de nombreux opérateurs économiques et des cadres de la Chambre de commerce de Ghardaïa ont pris part à cette rencontre ayant eu pour thèmes : Agritech / Aquatech / Foodtech / Greentech et économie circulaire et Énergie renouvelable. En fin de cette bénéfique rencontre qui a duré une journée entière, Un challenge a été lancé entre les nouveaux jeunes concepteurs de la Wilaya de Ghardaïa.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email