Ghardaïa : Hausse vertigineuse des prix à la fin du Ramadhan – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Ghardaïa : Hausse vertigineuse des prix à la fin du Ramadhan

Ghardaïa : Hausse vertigineuse des prix à la fin du Ramadhan

Décidemment, les efforts considérables des pouvoirs publics pour garantir la stabilité des prix des fruits et légumes, n’ont pas réussi à freiner la folle ascension des prix des produits de large consommation. Cette hausse vertigineuse des prix vient de toucher surtout le lait de vache, qui a atteint les 90 dinars le litre. Et ce, en dépit du soutien de l’état de l’ordre de 5 dinars/litre. 

A Cinq jours de l’Aïd El-Fitre, des fruits et légumes poursuivent leur lancée haussière et des tensions sont enregistrées sur certains produits de large consommation comme le lait de vache. Dans les épiceries, en un laps de temps, le prix de ce produit de très large consommation en ce mois sacré, passe de 80 à 85, puis à 90 dinars le litre, soit une hausse de 10 dinars par rapport à la période qui a précédé le Ramadhan. C’est du moins le constat que les citoyens de Ghardaïa avaient fait lors de ces derniers jours.  

Cette flambée outrancière des prix s’explique par la forte demande enregistrée au cours de cette période par rapport aux autres mois de l’année. Celle-ci, contrarie et dissuade donc plus d’une famille. Si on compare ces prix avec ceux pratiqués en début de mois de ramadhan, on trouve une hausse de l’ordre de 30 à 45 dinars par kilo sur certains produits dont les prix passent parfois du simple au double. 

Au niveau du marché populaire de la rue Cheikh El-Haoués à Ghardaïa, certains fruits sont quasiment inaccessibles. La banane, son prix ‘’fixe’’ est proposée à 630 dinars le kilo. Les fraises, qui sont pourtant de saison, se vendent en moyenne entre 320 et 380 DA le kg. Le melon est cédé à 280 dinars le Kilo. Les dattes, fruit très prisé durant le ramadhan, varient entre 650 et 750 dinars le kilogramme. 

Quant aux prix des légumes, à titre d’exemple, le poivron est cédé à 160 dinars/Kilo. Les haricots verts sont négociés entre 300 et 420 dinars/kilo alors que le petit pois coute entre 120 et 140 dinars. La tomate affiche 120 dinars/Kilo. Le prix de la pomme de terre demeure stable par rapport aux mois qui précédent le Ramadhan est vendue entre 110 et 120 dinars/Kilo. En tout cas, aucun produit n’a été épargné par la hausse des prix. Seules les fines herbes « coriandre, persil ou céleri », utilisées généralement pour aromatiser la Chorba et dans d’autres plats, ont échappé à la fièvre de cette hausse des prix. 

Cependant, le mois du Ramadhan de cette année 2022 s’est annoncé très dure, particulièrement pour les petites bourses. Même Certains citoyens de la classe moyenne n’ont pas arrivé à faire face à ces prix et ont dût passer le mois de Ramadhan sous de mauvais auspices. Durant ce mois de piété, le citoyen lambda n’en finit donc pas de voir des vertes et des pas mûres avec ces pratiques spéculatives de la part de certains commerçants. Cette frénésie de prix s’est en effet emparée de nombreuses ménagères, qui pour certaines ont été contraintes de stocker les légumes et autres produits de base (voire même le Lait). 

Selon des avis largement partagés, en dépit de cette frénésie des prix, la fièvre des achats qui s’est emparée des citoyens. Ce qui explique aussi leur contribution à cette flambée des prix. C’est logique, quand il y a une pression de la demande sur un quelconque produit, son prix augmente automatiquement. C’est le cas de ce commerçant qui s’est permis l’initiative d’augmenter le litre de lait à 90 dinars. 

Interrogé, il affirme étrangement que les Cinq dinars en sus par litre de lait lui permettront au moins de payer la facture du transport de ce produit. Une fatalité ? Oui, tant que persistent l’impunité et l’absence totale des services de contrôle de l’Etat, et tant que les citoyens ne changent pas leur mode de consommation durant ce mois de Ramadhan.  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email