-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghardaïa : Est-ce la fin de la léthargie ?

Ghardaïa : Est-ce la fin de la léthargie ?

Les projets, d’ordre administratif et social, développés au niveau de la nouvelle wilaya déléguée d’El-Menia va, sans aucun doute, servir à améliorer les conditions de vie des populations locales. De ce fait, de grands intérêts viennent d’être accordés à cette commune, éloignée et distante de 270 km du chef-lieu de wilaya.

C’est ce que l’on constate, lorsqu’on fait le point, notamment, concernant les nouvelles initiatives menées à El-Menia et à Hassi-El-Gara, sur le plan social depuis l’installation de son nouveau wali délégué, M. Abderrahmane Ahmed.

Fondés sur une approche décentralisée, participative, de coordination et de bonne gouvernance, ses multiples projets, en cours de réalisation, vont avoir des résultats tangibles en matière de lutte contre le chômage, l’exclusion sociale, la précarité et l’amélioration des conditions de vie de ses citoyens, à la faveur, notamment, de l’adhésion de ses nouvelles autorités locales, des ministères concernés et de la participation active de la population et des organisations de la société civile.

Parmi les projets qui découlent des programmes lancés jusque-là, celui consacré à l’appui de la relance économique, reste, inéluctablement, le plus important, de par l’enveloppe budgétaire qui lui est allouée d’une part, et le caractère des projets initiés, de l’autre.

En effet, ce dernier, qui se veut une augmentation des fonds de développement local de l’ordre de 55 milliards de centimes qui vient d’être alloué par le Wali, fait ressortir, d’ores et déjà, des résultats encourageants qui sont, selon les experts, la conséquence de nouvelles méthodes de gestion, à savoir la transparence de l’implication du citoyen dans tous les projets entamés à ce jour.

C’est ainsi que la visite tant attendue, qui vient d’être effectuée par le wali, Azzedine Mechri, dans la wilaya déléguée d’El-Menia, a eu pour effet justement de constater l’état d’avancement des projets initiés, mais aussi de relever les insuffisances et les nombreuses lacunes constatées dans cette dite nouvelle wilaya, qui freinent son développement et la concrétisation de certaines de ses réalisations.

Il ne va pas sans dire, au passage, que ces réalisations s’articulent autour de plusieurs opérations inscrites : la construction d’un nouveau siège de la nouvelle wilaya de l’ordre de 6,32 milliards de centimes, la réfection du réseau de la voierie urbain de l’ordre de 120 milliards de centimes, d’une piscine couverte de l’ordre de 24 milliards de centimes, d’une station de lagunage de l’ordre de 95,15 milliards de centimes, d’un programme d’électrification rurale et agricole sur 19.02 km, de l’ordre de 41,42 milliards de centimes.

Le nouveau pôle de la commune de Hassi-El-Gara, distant de 30 km d’El-Menia a eu pour sa part, la réalisation de plusieurs ouvrages indispensables pour son développement, tel que des travaux d’assainissement et d’AEP, un grand programme de viabilisation de 2500 lots sociaux étendu sur 160 hectares, un lycée et une salle omnisport et un stade de football qui sont destinées au développement des aptitudes sportives et artistiques des enfants et des jeunes, à la lutte contre toute forme de délinquance et au décrochage scolaire.

La concrétisation de tous ces différents projets confirme l’intérêt particulier accordé par la haute autorité du pays, plaçant ainsi, l’élément humain au centre des préoccupations des autorités locales ; ces chantiers structurants à El-Menia, donneront pour cette nouvelle wilaya déléguée, des résultats perceptibles dans les différents champs d’intervention et contribueront de manière considérable, à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Cette louable initiative favorisera, en outre, l’émergence d’une dynamique, sans précédent, qui touchera les différentes franges de la société, notamment les foyers, les jeunes et les catégories vulnérables qui peuvent, désormais, grâce à la contribution de la société civile qui reprend peu à peu confiance, adhérer d’une manière plus active, au processus de développement que connaît l’Etat par le biais des différents programmes et projets mis en œuvre dans ce cadre.

Ce qui permettra aux citoyens d’El-Menia, de constater et affirmer que leur région commence à sortir enfin de sa léthargie. Ceci est consolidé par une multitude d’initiatives comme la nomination par le wali, d’une vingtaine de jeunes nouveaux investisseurs, issus des centres de formation professionnelle d’El-Menia et de Hassi-El-Gara.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email