-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghardaïa: 41% ont décroché le Bac

Ghardaïa: 41% ont décroché le Bac

A Ghardaïa, en dépit des modalités du passage depuis le lycée à l’université qui ont été revues à la baisse la hantise de l’échec chez de nombreux parents et les candidats avant la proclamation des résultats s’est avérée justifiée puisque  41 % des candidats dans la wilaya ont empoché leur Bac.
Les résultats annoncés de cette année placent la wilaya de Ghardaïa dans une place peu confortable au niveau national. « Du jamais vu à travers les temps ». Pourquoi Ghardaïa se singularise ainsi et demeure cette année presque en queue de classement ? Les élèves Ghardaouis sont-ils plus mauvais que leurs camarades des autres wilayas ? Les professeurs sont-ils moins compétents que leurs collègues des lycées d’ailleurs ? Le programme est-il différent à Ghardaïa ? Que non. La réponse à ces questions est forcément négative. Alors, où se trouve le mal ? Est-ce une malédiction ? Il est vrai que le Bac 2020 s’est déroulé au mois de septembre dernier, dans des conditions exceptionnelles, suites à la crise sanitaire causée par la pandémie du Coronavirus.

Pourtant, en dépit du Covid-19, le Ministère de l’éducation nationale n’a ménagé aucun effort pour donner une stabilité au secteur. Tous les moyens ont été mis à la disposition des lycées pour une bonne préparation de cette échéance. Les moyens matériels ont été fournis et en quantité suffisante. Alors, que faut-il en déduire ? Il va falloir admettre que de très nombreux élèves de la terminale de cette année ne se sont pas sérieusement mis aux révisions de leurs leçons, et ce en dépit des vacances prolongées imposées par la pandémie du Coronavirus.

Fort heureusement, depuis plusieurs années précédentes, les établissements scolaires du secteur privé sont là pour « sauver les meubles ». Et ce grâce aux différents glorieux instituts : (L’institut El-Goffrane avec 94% de réussite, El-Islah avec 85 %, Erryada avec 83 %, Ammi-Saïd avec 73%). Il est vrai qu’au sein des établissements scolaires privés, les élèves sont plus assidus, les enseignants sont plus compétents et attentifs et les programmes plus efficaces.

Cependant, Compte tenu des résultats décevants de cette année 2020 qui ont endeuillé la population, Que faut-il faire pour y remédier au sein du système éducatif public ? Les avertissements pris par la société civile contre la direction de l’éducation de la wilaya de Ghardaïa et ses responsables devraient permettre aux établissement scolaires de rectifier le tir lors du Bac 2021.

 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email