-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ghania Eddalia annonce la création de 50 000 emplois

Ghania Eddalia annonce la création de 50 000 emplois

Présente à l’ouverture d’un séminaire régional sur le programme d’appui au développement durable nord-ouest de l’Algérie lancé en partenariat avec l’Union européenne, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia a annoncé, hier à Médéa, la création de 50 000 postes d’emploi au niveau national en 2019 dans le cadre des dispositifs DAIS et PID.

Elle a également annoncé, lors d’une conférence de presse en marge du séminaire, la publication prochaine de nouvelles mesures concernant l’aide aux familles nécessiteuses et aux personnes vulnérables, qui vont bientôt être mises en œuvre après la promulgation d’un nouveau décret modifiant les dispositions de celui de 2004. « Les nouvelles dispositions vont mettre fin au phénomène du couffin de Ramadan, qui sera remplacé par des aides financières ciblées qui seront attribuées à leurs bénéficiaires sous forme de chèques ou de mandats ».

En outre, « la nouvelle stratégie du secteur concernant la prise en charge des personnes handicapées et sans revenu se fera dans le cadre d’une approche intersectorielle, comme celle mise en œuvre pour la catégorie des personnes âgées et pour l’enfance, afin de mieux lutter contre la précarité et l’exclusion de cette catégorie ». Le gouvernement a prévu de modifier les modalités de financement relatives au micro-crédit afin de permettre au bénéficiaire d’un premier financement de jouir d’un nouveau crédit après apurement de sa situation, annoncera la ministre. Selon cette dernière, il sera mis en place un nouveau crédit évolutif d’un montant d’un million de DA, dont les modalités de la mise en œuvre seront basées sur le mode de gestion participative associant le citoyen, a-t-elle encore indiqué. L’on rappellera que le programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du nord-ouest de l’Algérie, lancé en partenariat avec l’Union européenne, inclut six wilayas, en l’occurrence Saïda, Tiaret, Tissemsilt, Aïn Defla, Chlef et Médéa.

Visant l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables, le programme concerne quatre communes de la wilaya de Médéa, à savoir Ouled Antar, Ouled Hellal, Baata et Kef Lakhdar, classées parmi les communes les plus retardataires et sans ressources de la wilaya. Touchant tous les secteurs, notamment les filières de l’agriculture, des forêts et de l’artisanat, le programme vise surtout à favoriser les activités génératrices de revenus aux populations ciblées et à créer des emplois durables afin de réduire le chômage dans les zones considérées. L’accompagnement et la formation sur l’initiative entrepreneuriale des porteurs de projets est aussi un volet important du programme, dans l’objectif d’une redynamisation des territoires ruraux en vue d’une mutualisation efficace des ressources et des moyens locaux.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email