-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gestion des catastrophes: La Protection civile mieux préparée et plus équipée

Gestion des catastrophes: La Protection civile mieux préparée et plus équipée

L’Algérie est devenue un pays à forte sismicité. En moyenne, plus de 100 tremblements, de terre secouent Alger chaque mois, selon les statistiques du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). Elle est classée comme zone sismique de catégorie 3 d’après les spécialistes.

Pour parer à une éventuelle catastrophe, qui peut se présenter à tout moment. A- t’on les moyens pour faire face à un tremblement de terre semblable à celui qu’a connu Alger en 2003 ? « La Protection civile a, depuis le séisme de 2003, mis des moyens énormes a affirmé hier au Jeune Indépendant le chargé de communication à la Protection civile, le colonel Achour. « Depuis 2003, les effectifs de la Protection civile ont été doublés », a-t-il ajouté.

Il a en outre indiqué que des équipes d’intervention spéciale ont été créées, à l’instar du détachement de renfort de première intervention (DRPI). « En cas de catastrophe la le détachement qui compte 5 000 hommes est mobilisable en moins de deux heures », a-t-il fait savoir, précisant que chaque wilaya dispose de son propre détachement, qui est totalement autonome. En parallèle, le colonel a annoncé la création de trois nouvelles brigades canines, un au Centre, un à l’Est et à l’Ouest du pays.

Composée de chiens dressés, ces équipes serviront aux recherches des cadavres et des victimes enfouies sous des décombres, suite à des séismes ou autres accidents. Chaque section est composée de huit pompiers et de six chiens. « D’ici l’année prochaine, la Protection civile couvrira tout le territoire nationale, en 2003 la couverture nationale était à 60%, aujourd’hui elle est à 87% », tout en indiquant que le rôle de la Protection civile après une catastrophe se limite seulement au secourisme et au sauvetage, ensuite vient le rôle des autres corps tel que l’Armée nationale populaire et la Gendarmerie nationale.

Concernant les opérations de secours, notre interlocuteur a fait savoir que la Protection civile dispose ses moyens, qui lui permettent de créer des postes médicales avancés (PMA), sur les lieux de la catastrophe. « Ces PMA vont être d’une grande nécessité capitale en cas de catastrophe, ils vont permettre d’administrer les premiers soins aux victimes, avant leur transfert vers les structures hospitalières », a-t-il dit.

Ainsi, les PMA en cas de catastrophe vont pouvoir sauver plusieurs vies, le responsable a précisé que ce n’est pas facile d’établir un PMA, puisque il faut disposer d’énormes moyens que la Protection civile a en sa possession. 

Concernant la formation des éléments de la Protection civile, le responsable à indiqué qu’un master professionnel en gestion des risques et des crises a été ouvert à l’université de Médéa. Cette formation, la première du genre en Algérie, est le fruit d’un partenariat entre l’université de Médéa et l’Ecole nationale de la Protection civile. La formation aura pour but de préparer les officiers de la Protection civile à la gestion des risques et au management des crises. 

Par ailleurs, dans le cadre du développement et de la modernisation du secteur de la Protection civile, le responsable a fait savoir que des hélicoptères ont été acquis récemment. M. Achour a précisé que leur mise en service se ferra dès que la formation des pilotes sera terminée.

« Piloter un hélicoptère de sauvetage nécessité plus d’aptitudes et plus compétences, c’est pour cela que la formation demande plus de temps. L’intervention en milieu urbain n’est pas du tout facile », a –t-il estimé. 

Il convient de rappeler que l’idée de prévention des risques majeurs a émergé suite au séisme du 10 octobre 1980 qui a frappé la ville d’El Asnam, (Chlef).

Depuis le législateur algérien a élaboré plusieurs lois qui relèvent de la prévention des risques majeurs, la définition et la mise en œuvre des procédures et des règles visant à limiter la vulnérabilité des hommes et des biens en cas de catastrophe naturel. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email