-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gérald Darmanin en Algérie la semaine prochaine

Gérald Darmanin en Algérie la semaine prochaine

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin compte se rendre au Maghreb, notamment en Algérie et au Maroc afin de régler la problématique des migrants mineurs en France.

Intervenant le 29 septembre dernier devant l’Assemblée, le ministre français de l’Intérieur a déclaré aux députés qu’il «se rendra bientôt» au Maghreb, afin d’évoquer la question des mineurs étrangers isolés qui arrivent en France, depuis l’Algérie et le Maroc. Qualifiant ce phénomène de «drame», Darmanin a indiqué que ces mineurs viennent également d’autres pays européens : «Il y a aujourd’hui un drame; celui des mineurs migrants isolés; notamment venant de l’Algérie et du Maroc; mais aussi de la Tchétchénie ou du Pakistan»  a-t-il avancé. Le même responsable a reconnu «qu’il y a des gens, qui sont parfois persécutés dans leur pays, parfois isolés de leur  famille et parfois même  fraudeurs». Cependant, selon lui, il y a tout d’abord ceux qui méritent le droit d’asile et l’accueil de la République [française]» et il y a «ceux qui méritent d’être reconduits à la frontière parce que soit ils ne sont pas mineurs, soit ils doivent repartir dans leur pays» a-t-il indiqué.

Pour rappel, le ministre français de l’Intérieur porte des origines algériennes puisque son grand-père maternel est un Algérien. Interpellé au Sénat sur « l’entrisme communautariste » aux dernières municipales, Gérald Darmanin a évoqué son grand-père tirailleur, Moussa Ouakid. Une référence à l’Algérie mais surtout un hommage au modèle républicain dont il se veut l’incarnation. Après l’annonce du gouvernement, Gérald Darmanin mentionne dans un tweet ses origines de « petit fils d’immigré » et que Emmanuel Macron lui a fait d’endosser le rôle de ministre de l’Intérieur. «J’ai toujours senti chez lui une envie très forte de servir son pays et qui s’explique aussi par cette histoire, justement» écrit-il. En décembre 2017, il fait partie du voyage de Macron en Algérie. Toutefois, Darmanin, devra plancher sur plusieurs dossiers épineux dont la question migratoire -à travers la question des visas – et celle des cultes. Parmi les chantiers à venir, le sort des imams détachés, 120 pour l’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email