Gaza : la trêve de quatre jours débutera vendredi – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gaza : la trêve de quatre jours débutera vendredi

Gaza : la trêve de quatre jours débutera vendredi
Une trêve dans sauvagerie israélienne

La trêve entre la résistance palestinienne et l’armée d’occupation israélienne qui bombarde sauvagement les civils à Gaza depuis le 7 octobre dernier entrera en vigueur vendredi matin alors que es premiers otages israéliens et prisonniers palestiniens seront libérés dans l’après-midi, a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2023, le porte-parole du ministère des affaires étrangères qatari, Majed Al-Ansari.

« La trêve humanitaire débutera à 7 heures (heure en Palestine) vendredi (…) et les premiers groupes de civils otages israéliens et les prisonniers palestiniens seront libéré aux alentours de 16 heures le même jour », a déclaré Majed Al-Ansari, porte-parole du ministère des affaires étrangères qatari, en précisant que 13 femmes et enfants seront libérés.

Les brigades Ezzedine Al-Qassam, ont confirmé dans un communiqué publié dans la foulée que la trêve « commencerait vendredi à 7 heures du matin ».

« Elle durera quatre jours à compter de vendredi matin et comprend un arrêt complet des activités militaires », précise le texte. Pendant cette période, 50 otages « femmes et enfants de moins de 19 ans seront libérés » en contrepartie pour chacun d’entre eux de la libération de « trois prisonniers palestiniens, femmes et enfants », a écrit de son côté le Hamas.

Selon le gouvernement qatari, « au moins 50 personnes – des femmes et des enfants – et 150 prisonniers palestiniens seront libérées» dans une première étape qui sera suivie d’une seconde étape qui verra la libération également du même nombre d’otages et de prisonniers avec possibilité d’extension de la trêve.
L’accord est considéré comme le premier véritable victoire des brigades Al Qassam après plus de six semaines d’agression israélienne qui a fait plus 15.000 morts Palestiniens, dont 5.940 enfants.

Une véritable «tragédie» sanitaire se profile dans la bande de Gaza , en raison du manque de carburant et d’eau, a averti mardi l’Unicef.

Cet accord prévoit aussi l’entrée des aides humanitaires et médicales à Gaza notamment pour tous les hôpitaux dont ceux du nord qui ont été bombardés par l’armée israélienne.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email