-- -- -- / -- -- --
Energies

Gaz naturel : Sensibilisation aux agressions des réseaux de distribution à Médéa

Gaz naturel : Sensibilisation aux agressions des réseaux de distribution à Médéa

Pas moins de 373 agressions ont été enregistrées sur le réseau de gaz naturel à travers principalement les villes de Médéa et de Berrouaghia, selon une déclaration de M. Mokadem Abd Edaïm, directeur de la direction de distribution de l’électricité et de gaz de Médéa.

Outre le préjudice causé à l’organisme, l’importante hausse du nombre d’accidents dus à l’utilisation du gaz naturel, la situation est devenue inquiétante eu égard à l’ampleur des pertes en vies humaines déplorées au cours de ces derniers mois à la suite d’asphyxies au  monoxyde de carbone ou d’explosions provoquées par des fuites de gaz.

Les agressions sur les réseaux et les installations de distribution de gaz ont pris une telle ampleur qu’il est devenu d’une extrême urgence pour les services de la direction de distribution de Médéa d’inscrire la solution à la problématique dans l’ordre des actions prioritaires, en mobilisant les moyens nécessaires pour juguler le phénomène des accidents liés aux fuites de gaz.

Dans le but de réduire le phénomène des accidents dus au gaz, aussi mortels que destructeurs, la direction de distribution de Médéa lance une campagne de sensibilisation tous azimuts en direction du public sur les mesures de vigilance à observer et les conditions à mettre en place pour un bon usage de cette source d’énergie.

La campagne a aussi pour objectif de permettre la préservation des vies humaines et des ouvrages et installations de distribution de gaz, rappelant aussi que les frais induits pour le remplacement des ouvrages endommagés dépassent 5,092 milliards de cts, montant estimé par la direction de distribution.

Outre que les agressions ont un coût qui obère les équilibres financiers de l’entreprise, elles sont aussi à l’origine de perturbations de l’alimentation en gaz naturel et partant de désagréments aux clients, explique-t-on.

Autre problème évoqué, celui des saccages des installations du réseau de distribution de gaz lors des travaux de creusement menés par les autres intervenants des autres secteurs à l’aide d’engins, et ce, sans aucune coordination avec les services de la Sonelgaz. Alors que “les travaux à proximité des réseaux en milieu urbain doivent se faire à l’aide de la pelle et de la pioche”, est-il rappelé. 

Le manque de civisme est aussi à l’origine d’accidents graves suite à des “shuntages” à partir de la colonne montante, exposant ainsi les autres colocataires des mêmes cités d’habitation au danger d’explosion aux effets dévastateurs, a-t-on expliqué, à l’occasion d’un point de presse animé jeudi au siège de la direction.

Mais pas seulement, puisqu’il est parfois rendu impossible d’intervenir sur les réseaux d’alimentation en énergie et électricité à la suite de leur enclavement par des citoyens qui réalisent des extensions de leurs propriétés sur les espaces publics.  

Dans la perspective de mener les travaux de remplacement et de mettre en oeuvre le projet d’élargissement de ses prestations en matière de vérification de la conformité des installations intérieures des constructions et donner son quitus à qui de droit, la direction de la distribution préconise un partage des frais financiers induits entre les collectivités locales (wilaya, APC), selon un montage à convenir entre les différentes parties. 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email