-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gaz de schiste : Les partis au pouvoir et l’opposition se mobilisent

Gaz de schiste : Les partis au pouvoir et l’opposition se mobilisent

Les partis qui sont au gouvernement ou même ceux qui sont en dehors s’organisent entre eux afin de répondre aux partis de l’opposition qui prévoient de nombreuses actions lors de la journée du 24 février, jour anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, mais aussi de la conférence nationale du consensus que le FFS compte organiser. Ainsi, le MPA de Amara Benyounès et l’ANR de Belkacem Sahli se sont rencontrés pour exprimer leur accord total pour l’exploitation du gaz de schiste lors d’un point de presse conjoint.

Les deux chefs de parti sont pour l’exploitation de la richesse pour assurer « la sécurité énergétique de l’Algérie ». Les deux partis se font le relais du discours du gouvernement pour prôner un large débat dans le but de lever « les inquiétudes et les appréhensions des populations ».

Autre point abordé par les deux formations : la révision de la Constitution. Le leader du MPA est favorable à un large débat ouvert à tous les acteurs politiques, sauf ceux exclus par la charte de la réconciliation nationale, c’est-à-dire les cadres de l’ex-FIS qu’il a pris le soin de nommer.

Quant au mode de révision, il sera dicté, selon Benyounès, par la nature des amendements proposés. Si ces amendements touchent les grands équilibres des pouvoirs, le référendum s‘imposera sinon, la consultation du Parlement réuni en congrès suffira. Au sujet de l’initiative du FFS, les deux partis disent y adhérer dans le principe tout en attendant des « clarifications » de la part de la direction du parti. Aujourd’hui, le FLN de Amar Saâdani rencontrera le chef de file de l’ANR.

Les deux partis vont certainement aborder la question de l’exploitation du gaz de schiste. D’autres rencontres auront lieu également avec le RND et le TAJ de Amar Ghoul. Ces rencontres entre partis faisant partie du cercle présidentiel visent à couper l‘herbe sous les pieds des partis qui composent la coordination nationale pour la transition qui rejettent l’exploitation du gaz de schiste.

Appel de la CNLTD à une marche le 24 février

L’Instance de suivi et de coordination (ISCO), sorte d’exécutif de la CNLTD, a tenu une réunion mardi dernier à l’issue de laquelle elle a lancé un appel pour une marche le 24 février, dans les 48 wilayas ou, à défaut, d’organiser des rassemblements.

Ils’agira, explique-t-on, de dénoncer le projet du gouvernement d’exploiter le gaz de schiste. Les leaders des partis et les personnalités composant l’ISCO auraient décidé de marcher à Alger, alors que d’autres membres auraient proposé l’organisation d’un grand meeting. Le choix de la date du 24 février n’est pas fortuit : c’est l’anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, mais c’est aussi la date choisie par le FFS pour tenir sa conférence du consensus national.

Une façon pour la CNLTD, qui se considère en compétition avec le FFS, de lui parasiter son chantier. Les chefs politiques de la CNLTD doivent en principe être présents à la marche d’Alger. La CNTLD a pris un gros risque en voyant ainsi les choses en grand, car l’échec éventuel de son appel risque de sonner définitivement le glas pour cette structure dont les fissures commencent dangereusement à menacer l’existence.

L’Instance de suivi et de coordination organisera prochainement une rénuion au vu la situation du pays, qui est très grave. D’une durée de deux jours au minimum, cette réunion devrait se tenir avant le 24 février. Au-delà de cette lutte en sourdine sur le gaz de schiste entre les deux antagonistes, c’est aussi la question des libertés et du processus démocratique qui est remis en jeu.

D’un côté comme de l’autre, on cherche beaucoup plus à imposer son agenda à l’autre qu’autre chose. C’est une question de leadership qui se joue devant nous. Les partis qui soutiennent le programme présidentiel ne veulent en aucune manière laisser l’initiative aux partis de l’opposition qui se projettent déjà dans l’après Bouteflika. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email