-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gaid Salah : « Personne n’a le pouvoir d’entraver la marche de l’Algérie »

Gaid Salah :  « Personne n’a le pouvoir d’entraver la marche de l’Algérie »

Une nouvelle fois, le chef d’état-major de l’ANP Ahmed Gaïd Salah, a préconisé comme seule voie de sortie de la crise politique actuelle la tenue de l’élection présidentielle, qui ne saurait également être contrariée par des milieux politiques hostiles à la voie de « Novembre ».

Jeudi à Constantine, où il a effectué une visite de travail le général Gaïd Salah, a prévenu que « personne n’a le pouvoir d’interrompre ou d’entraver la marche de l’Algérie et l’empêcher d’atteindre son objectif », dans un avertissement clair aux courants politiques qui veulent s’opposer à la tenue de l’élection présidentielle comme unique solution de sortie de la crise politique actuelle.

« L’unique constante et certaine est que l’Algérie sortira de sa crise, et personne, je dis bien personne, n’a le pouvoir d’interrompre ou d’entraver la marche de l’Algérie et l’empêcher d’atteindre son objectif », a-t-il affirmé dans une allocution prononcée au siège de la 5e région militaire à Constantine.

Cité par un communiqué du ministère de la Défense nationale, le général Gaïd Salah a rappelé « (…) tout ce qui a été réalisé sur le terrain à bien des niveaux et dans plusieurs domaines pour accélérer la résolution de cette crise et la mise en place des conditions idoines pour satisfaire les revendications populaires pressantes, à leur tête l’ouverture du champ au peuple algérien pour accomplir son devoir national envers son pays, en faisant aboutir la démocratie escomptée à travers le choix libre et transparent de l’homme patriotique qu’il faut, fidèle à sa patrie et à son glorieux patrimoine novembriste ».

Le chef d’état-major de l’ANP a ensuite salué l’action du gouvernement Bedoui et le bilan qu’il a réalisé, mettant en relief « les riches conclusions » issues du dernier Conseil des ministres, présidé par le Chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah.

Le bilan du gouvernement salué

« Je tiens à remercier le gouvernement, sous la conduite du Premier ministre Noureddine Bedoui, qui a pu s’acquitter de ses missions dans des conditions difficiles et exceptionnelles et concrétiser de nombreuses réalisations sur le terrain au profit du peuple algérien, et pour prendre en charge les problèmes socio-économiques rencontrés ».

Abordant le volet de la préparation de l’élection présidentielle, qu’il a soutenue à plusieurs reprises, Gaïd Salah a relevé que « parmi les plus importantes preuves de la sécurisation du processus de prochaine la élection présidentielle et de la garantie de son bon déroulement, en toute transparence et clarté, à même de permettre au peuple algérien d’exprimer librement ses choix, l’on cite les riches conclusions issues de la tenue du Conseil des ministres, en date du 9 septembre 2019, sous la présidence du Chef de l’Etat, Monsieur Abdelkader Bensalah, qui a tenu à donner ses instructions pour réunir toutes les conditions à même de préparer convenablement la présidentielle et mettre à disposition tous les moyens pour leur déroulement dans la transparence et l’intégrité ».

« Nous considérons que la concrétisation de ces attentes populaires constitue des étapes considérables franchies sur la voie de garantie du bon déroulement de cette importante échéance nationale, conformément aux espérances que le peuple algérien ne cesse de revendiquer leur concrétisation réelle et sur le terrain », a ajouté Gaïd Salah.

Par ailleurs, le chef d’état-major de l’ANP a lancé une nouvelle mise en garde à ceux qu’il a qualifiés d’« ennemis de Novembre ».

« Comme les Algériens se sont unis hier, à l’ère du colonialisme tyrannique, autour de la voie novembriste et en ont fait le moyen idéal

pour parvenir au salut, contre la volonté du colonialisme français et tous ses traîtres inféodés, le peuple algérien, dans sa majorité, saura comment s’unir de nouveau autour des valeurs de Novembre avec tout ce qu’elles représentent comme gloire et noblesse et référence fondamentale, lesquelles valeurs demeureront, après Allah le Tout-Puissant, le soutien fort et puissant du peuple algérien », a affirmé Gaïd Salah.

Il a prévenu : « Il n’y a pas de place en Algérie pour les ennemis de Novembre, soit vous êtes avec l’Algérie, de manière claire et courageuse, soit vous êtes avec ses ennemis ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email