-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gaïd Salah : «Il n’y a de place que pour les puissants»

Gaïd Salah : «Il n’y a de place que pour les puissants»

Le vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah a souligné qu’« il n’y a de place que pour les puissants, et c’est pourquoi l’Algérie, contre le gré de ses ennemis, doit être forte par son armée et ses propres potentiels » dit-il repris par la revue El Djeich du mois de janvier en cours.

Il a réitéré la détermination de l’ANP à assurer la stabilité ainsi que l’indépendance et la souveraineté du pays, dans une conjoncture régionale caractérisée par l’instabilité du fait des mutations et d’événements aux retombées incertaines : « Il apparaît clairement, aujourd’hui plus que jamais, que les défis de l’heure imposent à tous de s’astreindre au plus haut degré à la vigilance afin de faire avorter les manœuvres et complots, pour que l’Algérie demeure, comme elle l’a toujours été, un bastion imprenable pour ses ennemis » a-t-il ajouté.

Plus loin, le chef d’Etat-major de l’ANP ajoute que l’Armée nationale « est pleinement consciente qu’à la lumière de la conjoncture internationale et régionale actuelle, la sécurité de l’Algérie, au présent et au futur, ainsi que sa prospérité dans la stabilité et la quiétude, restent au-dessus de tout ».

A cet effet, le haut commandement de l’ANP, ajoute le général major, a veillé à ce que « tous les facteurs de succès du processus de développement de nos forces armées soient réunis, en mettant à leur disposition tous les moyens nécessaires à leur modernisation et à leur professionnalisation.

Ce qui a eu pour effet de promouvoir le rendement opérationnel et au combat du corps de bataille. A ce propos, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, avait affirmé, à l’occasion d’une de ses visites dans les régions militaires, que « la maîtrise des facteurs de développement des aptitudes au combat, du potentiel opérationnel de notre corps de bataille et la promotion de l’ensemble des composantes de nos forces armées sont les principaux objectifs auxquels tend le Haut commandement de l’ANP, qui œuvre pour leur concrétisation sur le terrain ».

Aussi, le chef d’Etat-major se réjouit-il des mesures de sécurité prises aux frontières : « Il est apparu, avec le temps, que les mesures prospectives prises par le commandement de l’ANP ces dernières années, visant la sécurisation des frontières du pays, démarche renforcée par la cohésion entre le peuple et son armée en toutes circonstances, sont à même de mettre en échec toute manœuvre ou menace », précisera-t-il comme pour battre en brèche ceux qui doutaient de la fiabilité et de l’importance de telles mesures.

Le général-major ne cache pas sa satisfaction et la justesse des orientations prises par l’ANP afin de prémunir le pays des risques de contagion et de déstabilisation : « Cette vision éclairée du Haut commandement de l’ANP vient conforter sa lecture précise et juste des dessous de la portée des événements qui ont cours dans le monde et dans notre région particulièrement, ainsi que la prise en compte judicieuse du caractère sensible des missions de notre armée pour faire face fermement et avec détermination à tout danger pouvant menacer la sécurité de notre pays, en s’appuyant sur la compétence démontrée par ses éléments durant l’exécution des différentes missions ainsi que sur l’expérience précieuse acquise sur le terrain », relève-t-il encore. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email