-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gaïd Salah, ce héros immortel

Gaïd Salah, ce héros immortel

Il a adopté, dès le départ, une stratégie qui ignore le recul devant les demandes qui hypothèquent l’avenir de l’Algérie. Refusant aux ennemis de notre pays le plaisir de la victoire, ne leur concédant que le déshonneur de leurs viles tentations, il s’en ira après avoir goûtté à la sensation magnifique du devoir accompli, brassant dans le deuil de tout un peuple, les honneurs de son digne trépas. Immortel, ce héros.

Jamais homme d’Etat en Algérie ne fut accompagné par autant de monde à sa dernière demeure. Le défunt, âgé de 80 ans, a eu derrière son cortège funéraire des centaines de milliers de jeunes marchant comme un seul homme et scandant des « vive Gaïd Salah », qui comptaient affirmer à qui ne semblait pas y croire encore que « l’armée et le peuple sont frères et que Gaïd Salah est (bel et bien vivant) avec les martyrs » de la patrie-mère.
Jamais aussi homme d’Etat algérien n’a focalisé autant d’hostilité haineuse et véhémente de la part des ennemis de l’Algérie, ceux de l’intérieur et ceux de l’extérieur, luiqui, de son vivant et même après sa mort, a permis de ressouder les brèches par lesquelles les comploteurs entendaient s’insinuer pour semer la discorde au sein d’un peuple résolument en mouvement. N’a-t-il pas bouché ces brèches en neutralisant toute possibilité de scénariser des théâtres de violence civile en veillant à ce que tous les corps de sécurité accompagnent pacifiquement un hirak résolument pacifique ?
Face à une adversité bâtarde ou tirant sa paternité de liens traîtreusement connectés à l’étranger pour fragiliser l’Etat algérien, considéré comme un corps blessé qu’il fallait achever, le défunt général-major a maintenu le cap qu’il avait fixé comme destination naturelle pour son pays, celui du rivage salutaire de la légitimité constitutionnelle auquel les détracteurs des solutions pacifiques opposaient une transition hasardeuse qui, au mépris des acquis de la Révolution et de l’Indépendance, entendait installer le peuple algérien, dans toute sa diversité, dans la tour de Babel de la constituante.
Ce programme politique, dont l’agenda fut concocté dans des laboratoires occidentaux et relayé par quelques politiques dénués de base populaire, était censé plonger le pays dans les méandres d’un processus sans fin, en mettant les Algériens face à ce qui les divise et non face à ce qui les rassemble.
Et c’est un rejet implacable et catégorique que formulait, à chaque fois, dans ses discours mémorables, le défunt Gaïd Salah. Un rejet de la moindre transition qui ne soit d’abord une porte d’entrée vers la légitimité constitutionnelle avec un Président légitimement élu, dans la transparence et l’équité, qui puisse répondre aux attentes du peuple algérien dans le cadre d’un dialogue inclusif.
Ne voilà-t-il pas, à la veille de la disparition de ce grand homme que l’Algérie a, en la personne de Abdelmadjid Tebboune, un président de la République à même de reprendre le flambeau d’un processus qui donnera aux Algériens une deuxième République bénie, avant que de naître, par le défunt, et adoptée par le chef de l’Etat pour qu’elle devienne réalité à travers chacune de ses décisions.
Ce legs précieux que le défunt chef d’état-major a laissé aux Algériens pour que tout un chacun, en signe de reconnaissance, puisse y voir la seule voie par laquelle l’Armée nationale populaire – ANP, digne fille de l’ALN, interfère dans la vie de la république, à savoir : la voie constitutionnelle, est un legs qui sera honoré par un Président qui a démontré qu’il en avait une parfaite compréhension et qu’il en intégrait tous les enjeux, tant il est évident que dans sa démarche, le nouveau chef de l’Etat n’a pas omis de mettre en valeur, dès sa première prise de parole, les axes prioritaires de sa politique, dont il est attendu qu’ils donnent, dès les prochains mois de sa gouvernance, ses lettres de noblesse à cette République que le hirak populaire appelle de ses vœux depuis des mois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email