-- -- -- / -- -- --
Nationale

Gaïd Salah appelle à la vigilance : Missiles libyens

Gaïd Salah appelle à la vigilance : Missiles libyens

D’aucuns y ont vu la preuve que la restructuration, puis la dissolution de la Maison DRS n’a pas affaibli les capacités de réaction de l’édifice sécuritaire algérien.

Les communiqués du ministère de la Défense nationale sont clairs, presque quotidiens et rassurent les Algériens confiants dans le travail des professionnels de la sécurité, dont l’expertise est désormais reconnue à travers le monde entier.

Pourtant, les dernières images venues d’El Oued où un arsenal de guerre a été saisi par l’ANP ont eu l’effet contraire. C’est que le commun des mortels sait faire la différence entre une arme de poing et des missiles sol-air.

Coïncidence utile avec le nouveau degré d’alerte atteint par la situation sur le long tracé de nos frontières terrestres, s’ajoutant aux nombreuses tentatives de réactivation des réseaux dormants, cette image frappante de missiles Stinger vient illustrer les propos de Gaïd Salah.

« Ce que notre région vit actuellement comme troubles et aggravation inédite de la situation sécuritaire augurent, sans doute, d’issues défavorables sur la sécurité et la stabilité des pays de la Région « a déclaré le vice-ministre de la Défense lors d’une visite d’inspection à la 4e Région militaire.

Un constat réaliste associé au serment immuable de l’ANP de tout mettre en œuvre pour déjouer les complots et mettre hors d’état de nuire tout ennemi visant à porter atteinte à la sécurité des Algériens. « Cette situation de plus en plus dangereuse exige de l’Armée nationale populaire plus de vigilance afin que l’Algérie puisse demeurer forte face à ses ennemis et que son avenir demeure (…) entre les mains de ses fils dévoués. »

Toutefois, la mise en garde de Gaïd Salah suscite des interrogations. Se peut-il que des informations fassent état de projets criminels d’envergure visant notre territoire tels que nos forces armées envisagent des jours difficiles ? Les militaires algériens, connus pour leur grand sens de la réserve, ne se prononcent jamais sans motif.

Selon les informations et recoupements dont nous disposons au Jeune Indépendant, la guerre secrète menée par des puissances étrangères en Libye exhorterait les éléments de Daech à gagner le territoire algérien pour y commettre des attaques. Comme celle contre Ben Guerdane en Tunisie. Les forces algériennes sont en alerte.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email