-- -- -- / -- -- --
Sports

France ou Algérie ? Nabil Fekir décidera le mois prochain

France ou Algérie ? Nabil Fekir décidera le mois prochain

Nabil Fekir, le métronome de l’équipe lyonnaise, demeure la révélation cette saison au sein du Championnat de France de football. Agé à peine de 21 ans, le maître à jouer fait les beaux jours de l’OL mais son futur aussi bien en club qu’en sélection nationale reste quelque peu voilé et anime actuellement les débats.

Fekir, à Lyon ou Arsenal, sous le maillot des Verts, ou sera-t-il appelé en équipe de France ? Telles sont les questions qui reviennent quotidiennement sur les manchettes des journaux et même dans les titres des JT sportifs.

Il ne parle pas beaucoup et reste loin de la médiatisation. Garçon très réservé, Nabil Fekir décide de briser le silence et de porter une fixation sur son avenir dans le football.

D’abord, il y a le club anglais d’Arsenal qui veut l’enrôler en mettant plus de 25 millions d’euros. Ce n’est pas l’argent qui motive l’attaquant lyonnais mais l’idée de changer d’air qui titille ses méninges depuis un certain temps.

Interrogé à ce sujet par le quotidien L’équipe, Nabil Fekir brise la glace pour déclarer : « J’aimerais bien entrer dans le Grand Stade. Je me sens bien dans cette équipe, on est bien ensemble. Et si on se qualifie en Ligue des Champions, c’est une bonne raison de plus pour rester. Je n’ai pas envie de partir trop tôt et de rester sur le banc.

Je suis un battant et j’aime bien jouer. Je ne suis pas heureux si je ne joue pas. Ce n’est que ma première saison au haut niveau, et à Arsenal, avec les grands joueurs qu’il y a, il serait compliqué de jouer à leur place, peut-être. Mais on ne sait jamais ».
Dans un autre registre, on évoque depuis quelques mois déjà l’avenir de Fekir en sélection nationale.

Ce Français, d’origine algérienne, n’a pas encore choisi le pays pour lequel il jouera, et reste à l’heure actuelle indécis sur la question. « La décision de choisir entre l’équipe d’Algérie et l’équipe de France sera très compliquée. Je vais peser le pour et le contre, et j’annoncerai ensuite ma décision finale. Je sais que les deux peuvent m’appeler le mois prochain. J’essayerai de prendre ma décision avant le mois de mars. Ce n’est pas facile, c’est sûr. Je vais en parler avec mon père, et on verra bien, même si je lui en ai déjà parlé.

Il a vécu 20 ans en Algérie, c’est son pays. On connaît tous l’engouement des Algériens pour la sélection nationale. Mais après, c’est moi le joueur, la décision finale m’appartient. Si Didier Deschamps m’appelle le mois prochain, ça sera difficile de dire non ».

Son père qui vient juste de faire des déclarations à la presse, avait souligné que les responsables algériens ne se sont pas encore manifestés réellement pour que Nabil intègre officiellement les Fennecs.

« J’ai rencontré une seule fois le président de la fédération algérienne de football mais ce dernier m’a dit qu’il faut encore patienter un peu et on en reparlera du cas de Nabil Fekir. A ce jour, aucun autre coach n’a eu lieu ».
Alors Fekir, chez les Tricolores ou chez les Fennecs ? Réponse en mars prochain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email