Fournitures scolaires : Les prix vont flamber – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Fournitures scolaires : Les prix vont flamber

Fournitures scolaires : Les prix vont flamber

La rentrée scolaire pour 2022-2023 s’annonce déjà difficile, notamment pour les parents d’élèves. Le marché des fournitures scolaires risque de connaître une flambée sans précédent, surtout si les stocks existants sont écoulés.

Bien que le ministère du Commerce ait délivré, au mois d’avril, des licences d’importation pour une dizaine d’importateurs, ce nombre demeure insuffisant et risque de ne pas réussir à satisfaire la demande du marché local.

Le processus de la délivrance des licences d’importation est venu, selon des représentants de la filière de la papeterie, en retard par rapport aux années précédentes. Un retard qui risque de causer une pénurie sans précédent ou une flambée des prix des fournitures scolaires en prévision de la prochaine rentrée.

Le représentant de l’Association nationale des importateurs de fournitures scolaires et de bureautique, Redouane Zitouni, a fait savoir, dans une déclaration à une chaîne de télévision, que tous les importateurs de la filière de la papeterie qui ont déposé des dossiers complets au niveau du ministère du Commerce ont reçu leurs licences, tandis que les autres attendent.
M. Zitouni a expliqué que généralement, dans la filière des fournitures scolaires, le processus d’importation des fournitures scolaires est entamé immédiatement après la rentrée sociale de la saison précédente, c’est-à-dire à partir du mois de septembre de chaque année, car ce marché est saisonnier.

Il doit être organisé car on doit entamer toutes les procédures de commande dans un délai de 7 mois avant la prochaine rentrée scolaire, et ce afin que les commandes puissent être distribuées sur les marchés au plus tard aux mois de juin et juillet, d’autant que 90% des fournitures scolaires sont importées de Chine. «Cette année, nous avons assisté à un retard dans la délivrance des licences d’importation, ce qui affecte négativement sur la distribution des fournitures scolaires à temps.

Il est impossible, dans de telles circonstances, de fournir et de commercialiser des fournitures scolaires avant septembre prochain, à moins que les autorités n’interviennent pour accélérer les procédures de réinstallation, d’expédition et de douane.

Dans ce cas, les fournitures scolaires peuvent être disponibles bien avant cette date», a-t-il expliqué. Selon lui, les importateurs ont reçu leurs licences le 4 mai 2022 et ont commandé leurs marchandises auprès des usines chinoises qui ont commencé à les préparer. Ils attendent l’approbation de l’Agence nationale pour la promotion du commerce extérieur ALGEX pour terminer les procédures d’importation. Un autre problème, a poursuivi M. Zitouni, se pose.

C’est celui lié au processus de domiciliation des factures auprès des banques, qui prend un mois entier, suivi du processus d’expédition des marchandises, qui prend entre 45 à 60 jours et qui est également suivi des procédures douanières, lesquelles prennent du temps, ce qui peut causer une vraie pénurie de fournitures scolaires sur le marché.

Le représentant de l’Association des importateurs de fournitures scolaires a appelé les autorités à «faciliter les procédures, en réduisant les délais des différentes opérations, afin que nous puissions distribuer la marchandise aux commerçants au cours du mois de juillet, au plus tard, car nous vivons en ce moment une grande pression».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email