-- -- -- / -- -- --
Nationale

Fournitures scolaires : les parents face à la hausse des prix  

Fournitures scolaires : les parents face à la hausse des prix  

La rentrée scolaire 2020-2021 s’annonce cette année particulièrement tendue en raison de la situation épidémiologique causée par la Covid-19. Elle est aussi source d’angoisse pour les parents les plus démunis qui doivent faire face, encore une fois, à une hausse des prix des fournitures scolaires, en plus des exigences des enfants d’aujourd’hui.

Bien que le ministre du Commerce ait lancé des avertissements à l’encontre des opérateurs économiques, importateurs et producteurs locaux de fournitures scolaires, et autres commerçants de détail au sujet de l’augmentation des prix des fournitures scolaires, rien ne semble arrêter ces derniers. Certes, le choix est disponible pour toutes les bourses, mais pour les petits budgets, il faut oublier la qualité. Les produits connaissent une augmentation qui varient entre 5 et 10%, notamment les produits d’importation. Les commerçants que nous avons abordés expliquent cette hausse par la qualité des fournitures scolaires. Selon eux, les prix des fournitures disponibles sur le marché conviennent à toutes les bourses. Cependant, si les parents aspirent à acheter ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants, «ils devront payer un peu plus cher ». Abderrahim, un libraire à Boudouaou (Boumerdès) nous fait savoir que chez lui, les parents peuvent trouver des fournitures de toutes les qualités, ce qui fait que les prix diffèrent. Le libraire estime que parmi ses clients, il y a ceux qui se soucient peu des prix quand il s’agit de qualité. Pour les cartables, par exemple, les prix sont souvent assez élevés.

« En dépit de l’aspect attractif du produit, la qualité et la solidité ne sont pas toujours assurées. Si une personne veut offrir un cartable solide à son enfant, elle doit payer plus de 3 000 DA, car les cartables dont les prix sont inférieurs à cette somme tiennent à peine quelques mois. Même chose pour les autres articles. Des parents pensent qu’il vaut mieux acheter des produits de bonne qualité, même à des prix plus ou moins élevés que d’acheter n’importe quoi à bas prix pour les jeter en milieu d’année ou de découvrir leurs défauts dès la première utilisation », affirme Abderrahim. De nombreuses familles assurent que les prix des fournitures scolaires sont légèrement en hausse par rapport aux prix pratiqués l’année dernière. Kamel, père de trois enfants, tous scolarisés, affirme avoir fait des achats un mois avant la rentrée pour échapper à la hausse des prix. « Mes enfants ont tous ramené leurs listes de fournitures. Aujourd’hui, je ne fait que compléter ce que je n’ai pas acheté », a-t-il indiqué. Cependant, ce père de famille s’interroge sur les raisons justifiant une hausse pareille, surtout qu’un stock important, dit-il, est disponible et peut répondre à  la demande. « Je connais des parent qui n’ont pas travaillé depuis plus de sept mois et n’ont donc aucun revenu », a-t-il regretté.

Ces familles se sont retrouvées, en effet, obligées de se rendre dans les marchés pour se procurer des affaires dont les prix sont plus ou moins chers mais ne sont pas pour autant  de qualité. « Chaque année et à  chaque rentrée scolaire, je me rends au marché pour acheter les fournitures scolaires. Sur les étals, on trouve une variété de fournitures. Certes, on risque de tomber sur la mauvaise qualité mais on peut au moins se permettre des articles moitié moins cher qu’au magasin », indique un père de famille qui se dit obligé de se procurer les fournitures scolaires de ces marchés informels, même si, souvent, on n’en connaît pas l’origine et donc pourraient s’avérer dangereux pour les enfants.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email