-- -- -- / -- -- --
Nationale

Forum des sociétés civiles arabes  : Les jeunes socles du développement

Forum des sociétés civiles arabes  : Les jeunes socles du développement

Le ministre des Affaire étrangères, Ramtane Lamamra, a indiqué que l’objectif du forum intergénérationnel pour le soutien du travail arabe est de renforcer l’intégration de la région arabe comme priorité principale dans les agendas régionaux et internationaux. 

L’envoyé spécial au monde arabe Nourredine Aouame a affirmé, dans son discours lu au nom de M. Lamamra, que ledit forum participera à activer le rôle de la société civile arabe dans le traitement des questions qui concernent le monde arabe et les préoccupations de ses peuples. Ainsi, il participera sans doute à sortir avec une vision commune afin de faire face aux défis actuels.

« Ce processus sera conforme à l’objectif tracé par le pacte arabe des associations des sociétés civiles 2016-2026 », appliqué par l’Université des pays arabes, ce qui exige de suivre les changements que connaît la région arabe, a-t-il déclaré. 

Sur le plan national, M. Lamamra a déclaré que la société civile devrait compléter le travail du gouvernement pour lever les obstacles et les problèmes de nos pays arabes, ce qui soutiendra les efforts arabes afin de réaliser le développement durable. Il a rappelé, dans ce cadre, les déclarations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a affirmé, à plusieurs reprises, que « la société civile est le premier allié pour réaliser l’intégrité de l’Etat ».

Par ailleurs, M. Aouame a indiqué que ce forum est organisé à quelques semaines de la tenue du sommet de la Ligue arabe, à une date coïncidant avec la commémoration du déclenchement de la guerre de libération. Selon lui, c’est un message à faire passer aux générations à venir dans le monde arabe pour démontrer le rôle qu’a joué la révolution algérienne dans l’unification des rangs arabes.

De son côté, le président de l’Observatoire national de la société civile, Abderahmane Hamzaoui, a révélé que des parties irresponsables tentent d’exploiter nos jeunes disposant d’importants potentiels afin de les utiliser pour servir des intérêts étroits et des agendas suspects contre les questions nationales.

Hamzaoui a appelé, lors de son allocution à l’ouverture des travaux du forum intergénérationnel pour le soutien du travail arabe, à accompagner et à encadrer ces jeunes, à travers la mobilisation, pour servir les questions de leur peuple et leur société. « Si l’on n’accompagne pas ces jeunes, ils seront sans doute une source qui menace la stabilité de nos nations », a prévenu M. Hamzaoui. « Il est impératif de mettre en place à leur profit des infrastructures et espaces pour exprimer leurs préoccupations et espérances », a-t-il ajouté.

Selon le président de l’ONSC, nos jeunes doivent se nourrir des principes et de l’histoire de leur nation ainsi que de ses valeurs civilisées pour pouvoir faire face aux tentatives de destruction des générations arabes.

En outre, le président de l’ONSC a affirmé que le Forum intergénérationnel pour soutenir le travail du monde arabe, qui s’étalera jusqu’au 15 septembre à Oran, nécessite une approche inclusive impliquant tous les acteurs, notamment les représentants de la société civile qui ont un rôle important à jouer dans la réalisation du développement durable.

Hamzaoui a abordé les acquis des relations de partenariat entre les différents pays arabes, et ce dans plusieurs domaines, appelant à lever les obstacles qui bloquent la promotion de ces relations et à mettre en place les conditions adéquates pour les développer. Il a indiqué que ce forum est un espace d’échange de visions et de débats autour des dossiers et questions communs dans le monde arabe, en dépit des évolutions structurelles que connaissent actuellement les relations internationales.

Enfin, le président de l’ONSC a exprimé l’engagement de l’Algérie pour la consolidation des relations fraternelles et le renforcement du partenariat dans le monde arabe.  

De son côté, le représentant du secrétaire général de la Ligue arabe, Khemis El-Bouzidi, a salué la création de l’Observatoire national de la société civile. « C’est l’un des importants acquis structurels dans la région arabe. Il reflète l’importance donnée par l’Etat algérien à la société civile », a-t-il précisé. 

Dans son intervention, El-Bouzidi a affirmé que le SG de la Ligue arabe attend les recommandations de ce forum, qui traiteront sûrement des problèmes du monde arabe, ajoutant que l’organisation du Forum intergénérationnel pour le soutien du travail commun dans le monde arabe, à quelques semaines de la tenue du sommet arabe en Algérie, est une occasion pour bien préparer ce rendez-vous important, et ce à travers la coordination et le travail continu avec les différents pays arabes afin de garantir sa réussite et sortir avec les solutions qui seront sans doute à la hauteur des aspirations des peuples. 

Afin de gagner le pari pour faire face aux différents défis et enjeux auxquels les pays arabes sont aujourd’hui confrontés, El-Bouzidi a souligné que cela exige un dialogue interactif basé sur une approche participative régie par certains principes, notamment le renforcement de la sécurité nationale arabe.

En outre, le même responsable a appelé les pays arabes à poursuivre la réalisation de leurs objectifs, de protéger les pays arabes de l’ingérence étrangère et d’assurer la stabilité. Ainsi, il a plaidé pour une union arabe forte capable de réaliser les aspirations de leurs peuples respectifs.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email