Formule 1 : Le retour légendaire de Fernando Alonso – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Sports

Formule 1 : Le retour légendaire de Fernando Alonso

Formule 1 : Le retour légendaire de Fernando Alonso

Grande surprise de ce début de saison, Aston Martin a offert à Fernando Alonso une monoplace capable de jouer les premiers rôles. Et il n’en fallait pas plus à l’Espagnol pour se distinguer. Le double champion du monde vient d’enchaîner trois podiums de suite. Une première depuis… 2006 !

Ce qui se tramait durant les essais hivernaux s’est confirmé en pistes en ce début de saison. En effet, Aston Martin crée bien la surprise depuis les premiers tours de roues en 2023. Le choix de Fernando Alonso, qui avait suscité de nombreuses incertitudes, est donc le bon comme en témoignent ses résultats d’une régularité impressionnante. L’Espagnol vient en effet de conclure les trois premier Grand Prix de la saison à la même place, à savoir troisième. Offensif pour aller décrocher le podium à Bahreïn, Fernando Alonso avait dépassé Carlos Sainz et Lewis Hamilton, avant d’être plus tranquille en Arabie Saoudite en gérant sa troisième place très loin derrière les deux Red Bull de Sergio Pérez et Max Verstappen.

Ce fut plus chaotique à Melbourne puisque Fernando Alonso a failli tout perdre lors du deuxième départ, avant d’être reclassé troisième. Par conséquent, Fernando Alonso vient d’enchaîner trois podiums de suite, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 10 ans. En 2013, alors chez Ferrari, l’Espagnol avait terminé deuxième à Spa, Monza puis à Singapour derrière une Red Bull, déjà intouchable, celle de Sebastian Vettel.

Mais pour remonter trouver trace d’un début de saison lors duquel Fernando Alonso réalise trois podiums consécutifs, il faut remonter beaucoup plus loin. 17 ans très exactement ! Le tout jeune Alonso, début alors sa première saison dans la peau d’un champion du monde en titre. Sacré en 2005, il prend le départ de la saison 2006 au volant d’une Renault encore dominatrice ce qui lui permet de s’imposer à Bahreïn et à Melbourne avec entre temps une deuxième place en Malaisie derrière son coéquipier Giancarlo Fisichella. Cette saison-là, Fernando Alonso avait d’ailleurs conservé son titre. De bon augure pour 2023. Avant de parler de titre, la question qui passionne l’Espagne est de savoir quand Fernando A

lonso pourrait remporte sa 33e victoire après laquelle il court depuis 10 ans. Mike Krack, le patron de l’écurie Aston Martin, a une idée des circuits sur lesquels le double champion du monde pourrait briller : « Je pense qu’il y a quelques indices qui montrent que la combinaison de ce pilote et de cette voiture peut être encore plus magique. Monaco, Barcelone… Nous avons des lacunes sur les très longues lignes droites, ce n’est pas un secret.

Nous l’avons constaté et nous devons beaucoup y travailler. Sur les circuits où cela ne compte pas autant, nous pouvons être plus confiants, mais être rapide dans ces courses n’est pas tout. Il faut être rapide, il faut finir, ne pas faire d’erreurs et voir ensuite quel est le résultat ». A 41 ans, Fernando Alonso est donc bien partie pour retrouver sa place dans la légende de la F1. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email