Formation professionnelle : Les inscriptions numérisées dès la prochaine rentrée – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Formation professionnelle : Les inscriptions numérisées dès la prochaine rentrée

Formation professionnelle : Les inscriptions numérisées dès la prochaine rentrée

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a dévoilé le recensement de plus de 495 spécialités inscrites dans le code de formation du secteur, précisant que la stratégie adoptée vise, à moyen terme, à atteindre 70 % de la formation selon le modèle d’apprentissage.

Il a ajouté que le secteur avance progressivement vers cet objectif grâce à la forte demande des jeunes pour ce type de formation en raison de ses nombreux avantages, avec l’aide de partenaires d’entreprises publiques et privées.

Il a aussi précisé que la rentrée professionnelle de cette année 2023/2024 sera sous le slogan « La formation professionnelle et les enjeux du renouveau économique » et que les inscriptions de la prochaine rentrée 2024/2025 sera numérisée. Le ministre a indiqué dans son discours d’ouverture de la journée d’étude sur la formation continue et l’apprentissage, organisée au niveau de l’hôtel militaire de Blida, que le code des spécialités du secteur répond aux exigences des partenaires économiques, soulignant que la stratégie du secteur est productive et est fondée sur le développement de la formation et son adéquation avec les exigences de la modernité, les besoins du marché du travail et les qualifications nécessaires pour évoluer vers la formation par l’apprentissage.

Il a rappelé son faible coût et le fait qu’il soit le plus proche du monde de l’institution et des transformations techniques rapides que connaissent les différentes spécialisations. Il a également considéré le code des spécialités comme un système d’insertion professionnelle et un outil efficace pour lutter contre le fléau du chômage. Le ministre de tutelle a souligné la volonté de l’Etat de promouvoir la formation professionnelle et d’élaborer des politiques favorisant la création d’emplois.

Dans le même contexte, le ministre a déclaré : « On ne peut négliger le modèle de formation continue, qui contribue au développement et au renforcement des travailleurs et les rend toujours compatibles avec le développement des différents niveaux de profession et de spécialisation présents au niveau du secteur économique.

Dans le même contexte, le ministre a appelé à encourager les responsables des établissements de formation à conclure des accords de formation continue avec différents opérateurs économiques présents dans leur environnement professionnel, ce qui les aidera à rechercher de nouvelles ressources pour financer leurs budgets annuels et réduire la charge qui pèse sur les budgets de l’Etat. Ces accords permettront également à des catégories de travailleurs d’améliorer leurs qualifications et d’acquérir de nouvelles expériences.

D’autre part, M. Merabi a déclaré que le secteur de la formation professionnelle souhaite mettre en œuvre les directives et le programme du président de la République en travaillant en coopération avec d’autres secteurs afin d’élever le niveau d’efficacité et de participation entre les composantes de la nation et inculquer l’esprit de patriotisme à travers des réalisations qui renforcent la confiance des jeunes.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email