Formation professionnelle : La numérisation du secteur mise en avant  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Formation professionnelle : La numérisation du secteur mise en avant 

Formation professionnelle : La numérisation du secteur mise en avant 

Dans le but d’améliorer la qualité des programmes et des activités, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a mis en avant, ce jeudi à Alger, l’importance de la numérisation qui constitue l’un des axes importants de la modernisation du secteur. 

Lors d’une plénière consacrée aux questions orales, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a précisé que la numérisation du secteur est l’une de ses priorités et l’un des axes importants de son programme et de ses activités pour l’amélioration de la qualité de la formation professionnelle, notamment à travers la modernisation des mécanismes de gestion technique et pédagogique.

Adoptée par son département, le ministre a fait savoir que le secteur a procédé à la mise en œuvre de cette démarche en lançant la plate-forme numérique « Mihnati », dédiée aux demandeurs de formation. « Cette plate-forme, qui propose des offres de formation du secteur, est un outil de préinscription pour l’accès à une formation professionnelle », a-t-il indiqué. 

Dans le même sillage, le premier responsable du secteur a ajouté qu’« une autre plate-forme numérique ‘’Massar Mihnati’’,  dédiée aux personnes chargées de la gestion pédagogique des établissements de formation, a également été mise en place, en plus de celle dédiée à l’enseignement à distance au profit des demandeurs de formation à distance ».

Merabi a, par ailleurs, annoncé le lancement, prochainement, d’une nouvelle plate-forme dédiée aux aspects de gestion administrative et pédagogique des établissements de formation, laquelle servira de trait d’union entre ces établissements et les services de l’administration centrale.

« Cette plate-forme vise à unifier le travail administratif et pédagogique, à accélérer la cadence de ces réalisations et à assurer le suivi continu et instantané de toutes les activités inscrites au titre de cette plate-forme, et ce aux niveaux local et central », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, avait expliqué récemment, depuis Oran, que « le défi du numérique est l’une des priorités du secteur à partir de l’opération d’inscription pour rejoindre l’établissement de formation via la plate-forme ‘’Mihnati’’ », ajoutant que « celle-ci allait s’effectuer en deux volets.

Le premier concerne la numérisation des moyens humains et matériels du secteur à travers une nouvelle plate-forme numérique ‘’Tassyir’’, qui s’occupe de la gestion administrative, financière et pédagogique des établissements de formation à travers le pays et s’emploie à faciliter l’interaction et le raccordement entre les structures de formation et l’administration centrale en matière de gestion des biens, de l’encadrement, des équipements et autres. Pour ce qui est du deuxième volet, le ministre a précisé qu’il avait axé sur la numérisation des métiers par la formation pour maîtriser la numérisation des réalisations à travers l’application ‘’Maharati’’, qui permet aux citoyens de toutes les régions du pays de rechercher plus facilement les professionnels compétents dans toutes les spécialités.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email