Formation professionnelle : Cap sur l’innovation – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Formation professionnelle : Cap sur l’innovation

Formation professionnelle : Cap sur l’innovation

2023 sera l’année de soutien et d’appui aux innovations des jeunes, à travers l’organisation, en février prochain, à Ouargla, de la 3e édition du Salon national de l’innovation. C’est ce qu’a déclaré samedi le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, lors de sa visite de travail et d’inspection dans cette wilaya.

Le ministre a précisé que son département œuvre à garantir une formation spécialisée et qualifiante des jeunes qui leur facilitera notamment l’accès aux grandes entreprises internationales et consolidera la coopération internationale avec d’autres pays.

Il a, par ailleurs, annoncé la tenue de la troisième édition du Salon national de l’innovation en février prochain, placé sous le slogan « Formons-nous pour innover »au cours de laquelle des centaines d’innovations seront révélées aux spécialistes du secteur.

Le premier responsable du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels a mis l’accent sur la nécessité de recourir à la numérisation, afin de moderniser son département et d’améliorer les compétences des diplômés du secteur, en application aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

D’autre part, M. Merabi a donné des instructions sur l’impératif de procéder au jumelage pédagogique dans la spécialité du froid entre le centre de formation professionnelle Chenine-Kadour et l’Institut national spécialisé en formation professionnelle (INSFP) du froid à Bir Mourad Raïs, en sus de la transformation du centre de formation professionnelle en cours de réalisation à la cité de Bamendil, au chef-lieu de wilaya, en un centre de formation professionnelle en hôtellerie et tourisme.

Le ministre a relevé « l’impératif d’adopter une vision prospective pour permettre au secteur de couvrir les besoins de cette région, qui détient de grands atouts, notamment pour ce qui est de la formation spécialisée dans certains domaines ».

Dans ce sens, il a rappelé que la 3e conférence des ministres et responsables de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle dans le monde arabe, tenue récemment en Algérie, « avait donné aux pays arabes une autre vision de l’Algérie, qui a franchi des pas importants en matière de formation professionnelle ». Selon lui, cette avancée requiert l’adoption d’une vision sectorielle prospective pour viser les niveaux national, africain et arabe. Abondant dans le même sens, M. Merabi a annoncé que son secteur prévoit de recevoir des stagiaires de différentes nationalités africaines au titre de la prochaine rentrée professionnelle.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email