-- -- -- / -- -- --
Nationale

Formation profesionnelle : 250 000 nouveaux stagiaires

Formation profesionnelle :  250 000 nouveaux stagiaires

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui, accompagné des autorités locales, a donné hier à partir de l’Institut national Abou Bakr Belkaid, spécialisé dans les métiers de l’agroalimentaire (Blida), le coup d’envoi officiel de la nouvelle rentrée de la formation professionnelle 2014-2015.

En cette occasion, M. Bedoui a visité certains centres et instituts de la formation professionnelle, implantés dans les communes de Beni Tamou, Bougara, Boufarik et Ouled Yaich. Tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés à l’occasion de la rentrée de la formation professionnelle.

Précisant à cet effet que plus de 250 000 nouveaux stagiaires ont rejoint hier les établissements de la formation professionnelle au niveau national.

En effet, les établissements de la formation vont accueillir lors de cette rentrée 25 301 nouvelles stagiaires dans le cadre de la formation destinée à la femme au foyer ainsi que 1 041 nouveaux stagiaires en milieu rural et plus de 2 500 nouveaux stagiaires dans les établissements privés de la formation.

En ce qui concerne les stagiaires aux besoins spécifiques handicapés, 2 285 se sont inscrits au niveau des centres régionaux destinés à cette catégorie et situés à Alger, Relizane, Boumerdès et Laghouat.

Pour la diversification des offres de formation au profit des stagiaires, le ministère a programmé 340 spécialités dans les domaines de l’agriculture, du bâtiment, des travaux publics, de l’industrie pétrolière, des eaux, de la pêche et de l’aquaculture.

Parmi ces offres de formation, plusieurs nouvelles spécialités ont été introduites, lors de cette rentrée de la formation professionnelle. Il s’agit notamment au montage des fibres optiques, de l’entretien des piscines et des ascenseurs et la fabrication du papier et de l’emballage.

En termes de nouveautés il faut souligner que 86 spécialités ont été créées par le ministère au profit des stagiaires dont le niveau est inférieur à la 4e année moyenne, celles-ci sont relatives notamment aux métiers de l’artisanat au pavage, et à l’électricité, outre l’introduction de spécialités liées aux industries du textile au niveau des entreprises économiques activant dans ce domaine.

Il faut dire que le ministère œuvre toujours afin de prendre en charge tous les jeunes stagiaires de différents niveaux scolaires pour leur donner l’opportunité de suivre une formation de leur choix qui pourrait leur donner dans l’avenir la possibilité d’accéder au monde du travail.

Par ailleurs, le ministère a assuré, pour cette rentrée, 395 000 nouvelles places pédagogiques dont 19 000 places au niveau des établissements privés soit une hausse globale de 10 000 nouvelles places pédagogiques par rapport à la rentrée de septembre 2013.
Enfin, le ministre de la formation et de l’Enseignement professionnel a affirmé à plusieurs reprises que sans une ressource humaine qualifiée, il n’y a pas d’économie.

Et d’ajouter que la ressource humaine qualifiée est une priorité dans la démarche politique des pouvoirs publics, indiquant dans la même optique qu’aucun projet économique ne peut réussir sans cette condition.

Le premier responsable du secteur a affirmé en outre que la stratégie du secteur visait à garantir une main d’œuvre nationale professionnelle qui contribuerait efficacement à l’édification de l’économie nationale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email