-- -- -- / -- -- --
Nationale

Formation ooredoo : La protection contre les cybercrimes est la seule solution

Formation ooredoo :  La protection contre les cybercrimes est la seule solution

Dans un monde hyper connecté, les risques liés à l’usage d’internet sont multiples, notamment les attaques des virus informatiques, compte tenu de leur nombre spectaculaire, atteignant 360 000 nouveaux virus détectés chaque jour en 2018.

De ce fait, mener une vie numérique tranquille ne pourrait se réaliser sans une protection nécessaire pour filtrer ces contenus malveillants qui pourraient non seulement « bousiller » nos machines, mais encore plus grave, porter atteinte à notre vie et notre intégrité personnelle. Sur cette question, le Club de Presse Ooredoo a organisé avant-hier sa 65e formation au profit des journalistes sur la protection de la vie numérique » dans le cadre des sessions de formation.

Le formateur Adel Derrragui, directeur adjoint Marketing Digital et IOT à Ooredoo, a mis l’accent sur l’ampleur des risques liés à l’usage d’internet, qui s’avèrent plus imminents quand les smartphones et les ordinateurs portables sont à la portée de nos enfants qui en sont très addicts. Il a indiqué à ce titre qu’une personne sur trois ne sait pas se protéger contre les cybercrimes.

Selon cet expert, les solutions pour en finir avec ces soucis d’insécurité auxquels sont exposés nos mobiles existent. Il suffit juste de se doter d’un antivirus pour sécuriser les données personnelles se trouvant dans les appareils connectés, et de veiller à mettre à jour notre antivirus et notre système d’exploitation (Android, ISO, MacOs…)

Comment procèdent les hackers ?

Les hackers recourent le plus souvent à des logiciels malveillants (gratuits) pour s’incruster discrètement dans nos « devices » afin de harceler ou d’escroquer leurs victimes, tient à explique le formateur. Ces pirates, ajoute-t-il, procèdent en piratant les comptes ou en usurpant l’identité. Ils intimident et menacent en ligne. Ils ciblent aussi à travers la création de groupes autour d’un quelconque sujet de discussion dans les réseaux sociaux.

La protection de la vie numérique commence par de simples gestes et reflexes chez les usagers ayant rencontré ou entendu parler d’une tentative de piratage. Il faut en parler, recommande le spécialiste, avec les membres de sa famille, son milieu professionnel et les signaler aux services de la sûreté si l’on connaît l’identité du harceleur. Insistant sur l’importance de désactiver ses comptes des réseaux sociaux en cas d’attaque et de penser toujours à garder des preuves, telles les captures d’écran et les liens.

Pour ce qui est des comportements à adopter avec nos enfants pour les protéger des risques de la Toile sans frontières, M. Derrargui estime impératif de gérer leur temps d’accès à internet et de bien sélectionner les sites appropriés qu’ils peuvent visiter ainsi que les applications à utiliser.

Etant très jeunes et curieux, nos enfants constituent une proie propice pour les hackers, d’où la nécessité de leur faire prendre conscience de la dangerosité de l’utilisation imprudente du Net. La communication avec nos petits est de mise, souligne l’expert. L’un des conseils rudimentaires à donner à son enfant est de ne jamais communiquer ses informations personnelles lorsqu’on discute avec une personne virtuelle. Mettant l’accent sur la simplification du langage utilisé, le formateur appelle les parents à être très proches et en contact permanent avec leur progéniture.

Ooredoo propose ses solutions

Par ailleurs, Rachid Abrous, manager au niveau du département Digital, fait part des solutions que propose l’opérateur téléphonique Ooredoo à ses clients. Il s’agit de Kaspersky Lab et de Kaspesky Safe Kids. La première solution est un antivirus assurant une sécurité internet complète, quel que soit le type de mobile, d’ordinateur personnel ou de tablette utilisés et sans ralentir l’appareil. Il fait barrage à tous les types d’attaques : virus, ransomwares, logiciels espions, sites web dangereux…

En l’installant, l’usager pourra se protéger contre le vol et les conséquences y afférentes, eu égard à la possibilité de localiser et de verrouiller en même temps l’appareil. Il est possible, également, de dissimuler ses données en cas de vol et même de déclencher une alarme sur l’appareil et de prendre une photo furtive du voleur. Quant au service Kaspersky Safe Kids, il consiste en deux applications, une pour l’enfant et la deuxième parentale. Les parents pourront réguler les activités de leurs enfants avec et personnaliser les paramètres de leurs appareils. Grâce à cette solution, les enfants peuvent être localisables par leurs parents et leurs communications sont vérifiables à distance. Avec ce genre de solutions, les parent peuvent prendre les précautions nécessaires et vivre avec leurs enfants une vie numérique paisible et sécurisée.

Il est prévu, signalons-le, que l’opérateur Ooredoo lance très prochainement la 13e édition du concours Medias star destiné aux professionnels des médias.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email