Football- Oran :  L'expérience des JM au service du CHAN – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Football- Oran :  L’expérience des JM au service du CHAN

Football- Oran :  L’expérience des JM au service du CHAN

Les préparatifs de la ville d’Oran pour accueillir une partie de la 7e édition du championnat d’Afrique des nations (CHAN) des joueurs locaux, dont le coup d’envoi sera donné vendredi, sont passés à la vitesse supérieure.

Tout passe au peigne fin à tous les niveaux, aussi bien par les autorités locales que les membres du Comité d’organisation locale et continentale. El-Bahia est aussi bien armée pour accueillir les dix matchs programmés, soit la part du lion avec 32 rencontres au programme du tournoi, surtout après avoir acquis une grande expérience à travers notamment l’organisation, l’été dernier, de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM).

Un détail de taille sur lequel le président du comité d’organisation local du CHAN, Rachid Oukali, s’est attardé lors de sa récente visite de travail dans la capitale de l’Ouest du pays, allant jusqu’à dire qu’Oran a même pris une avance en la matière par rapport aux trois autres villes concernées par le rendez-vous, que sont Alger, Annaba et Constantine. Les autorités locales, aussi bien de la wilaya que celles des communes concernées par l’évènement, à l’image des communes d’Oran, Es-Senia et Bir El-Djir, se sont mobilisées aussi pour faire du CHAN 2022 une grande réussite. A quelques jours du début de la compétition, que le pays abrite pour la première fois de l’histoire, tout est fin prêt pour accueillir les hôtes d’Oran dans les meilleures conditions possibles.

Les organisateurs locaux sont aussi conscients de l’enjeu du tournoi, puisqu’il s’agit d’un test « grandeur nature » pour l’Algérie après avoir déposé sa candidature pour abriter la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de 2025, dont l’organisation a été retirée, il y a quelques mois, à la Guinée. « Si l’Algérie a misé sur la réussite de ce CHAN, c’est parce qu’on s’est donné tous les moyens pour gagner le pari. Concernant Oran, je peux dire que le site de la compétition, à savoir le stade Miloud-Hadefi, est fin prêt pour accueillir les dix rencontres y programmées. C’est le cas aussi pour les trois sites d’entrainement retenus au profit des six sélections qui vont se produire dans notre ville lors du premier tour », assure le wali d’Oran, Saïd Saayoud.

EL Bahia accueille sa 5e épreuve internationale en quelques mois

Et comme la compétition africaine dépasse le cadre sportif, les secteurs impliqués dans l’organisation de l’évènement ont tout mis en œuvre à Oran pour rééditer les belles images qui ont marqué les esprits de ses hôtes des 25 pays (en plus de l’Algérie) qui ont participé aux précédents Jeux méditerranéens. A ce propos, plusieurs activités, culturelles et touristiques, sont prévues pour l’occasion.

L’héritage traditionnel du pays sera aussi mis en exergue par les services concernés, notamment au niveau des luxueux sites d’hébergement des équipes nationales africaines et des délégations officielles. Le premier responsable de la wilaya se montre d’ailleurs « optimiste » quant au potentiel de la ville pour « relever encore une fois le défi ». « Nous avons réussi à accueillir de la meilleure manière les JM et nous sommes prêts à rééditer le même succès lors du CHAN, tout en espérant d’avoir l’occasion pour réaliser la passe de trois si la CAN-2025 venait d’être attribuée à notre pays », a ajouté M. Saayoud, qui accompagnait le délégué de la sécurité auprès de la Confédération africaine de football, Christian Emeroi, dimanche, lors de la visite de ce dernier au complexe sportif Miloud-Hadefi. En fait, le CHAN est le cinquième évènement sportif international qui concerne Oran depuis l’été dernier.

Après les JM, cette ville était aussi le centre de regroupement des sélections nationales, ainsi que les délégations officielles, lors de la Coupe arabe des moins de 17 ans, dont les rencontres se sont déroulées dans les stades des villes voisines de Mostaganem et de Sig. Outre cette épreuve, le complexe Miloud-Hadefi a abrité les compétitions des championnats arabes de natation et de gymnastique, deux rendez-vous ayant connu un franc succès, de l’avis même des responsables des Fédérations arabes des deux disciplines.

Tout cela pousse le premier responsable du site d’Oran auprès du comité d’organisation local du CHAN, Yacine Benhamza, à se montrer à son tour « confiant », sachant que cet ex-président de la ligue régionale de football de Saïda est également président du comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans que va abriter l’Algérie en avril prochain. Un autre championnat qui signera le retour en force du sport algérien sur la scène internationale. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email