-- -- -- / -- -- --
Nationale

Foncier industriel à Médéa: les excédents des EPE seront récupérés

Foncier industriel à Médéa: les excédents des EPE seront récupérés

La rationalisation de l’exploitation du foncier a été au centre de l’intérêt du premier responsable de la wilaya, Brahim Merad, qui a visité, la semaine écoulée, plusieurs sites abritant des entreprises publiques et disposant de superficies inutilisées.
Pas moins de trois sites localisés dans la zone industrielle de Berrouaghia appartenant à l’entreprise publique SIDER, à l’entreprise publique de travaux routiers du Centre(EPTRC) et à l’entreprise d’Agglo-béton, ont été identifiés comme possédant des excédents fonciers qui sont éligibles à la réaffectation des actifs non utilisés.

La récupération des excédents servira à accueillir de nouveaux projets de développement et à mieux répondre à la demande d’accès au foncier industriel, est-il indiqué. Car, est-il souligné, les excédents fonciers de certaines entreprises est de nature à constituer une offre foncière additionnelle qui pèsera dans le marché foncier et qui boostera encore plus l’activité industrielle dans la région.

L’autre point ayant focalisé l’intérêt des autorités lors de la sortie du wali est celui relatif à l’exploitation de l’imposante bâtisse de la tour d’affaires située au chef-lieu et qui compte de nombreuses ailes et locaux loués à des entreprises publiques, des écoles et des bureaux d’études privés. Importante source de recettes pour le budget de wilaya, la tour d’affaires est aussi un bien immobilier qui fait partie du patrimoine public dont les conditions d’exploitation et de location sont en voie d’être révisées par les services de la direction de l’administration locale.

Quant à l’ancien siège du centre payeur de la CNAS situé au centre-ville, son affectation à la direction de l’éducation de Médéa est une décision opportune si l’on sait qu’il sera aménagé pour servir d’unité de soins et de santé scolaires.
L’accès au foncier industriel étant un facteur d’attractivité pour les porteurs de projets d’investissement et promoteurs industriels, sa disponibilité a permis le lancement de certaines activités de production industrielle telle l’unité de production de câbles en cuivre à la zone d’activités de Draa Smar appartenant à un opérateur étranger. La zone compte d’autres unités de production en réalisation ou en production, notamment l’usine de menuiserie en bois qui ont été lancées dans le cadre de l’accès au foncier agréé par le CALPIREF.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email