-- -- -- / -- -- --
Culture

Focus sur la femme

Focus sur la femme

Inaugurée ce mardi 14 mars à Alger, à la galerie Baya du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, la cinquième édition de l’exposition photographique internationale Une image, une femme propose une série d’œuvres d’une quarantaine d’auteurs.

Accessible jusqu’au dimanche 19 mars, l’exposition, initiée par l’association culturelle et photographique Focus d’Ouzellaguen (Vallée de la Soummam, wilaya de Béjaïa), sera ensuite proposée dans les villes de Tlemcen, Bordj Bou Arreridj, Biskra, Sétif, Annaba et Béjaïa.

Montée autour du thème Une image, une femme, cette présente édition représente des portraits, surtout, mais aussi quelques actes de la vie quotidienne des femmes. Accueillie à la galerie Baya du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria d’Alger, elle sera composée d’images de photographes de six pays : Tunisie, Maroc, Mali, Italie, France, Argentine et d’Algérie (le plus grand nombre).

Qu’ils soient amateurs ou professionnels, les participants livrent des images en couleur et en noir et blanc aux divers sujets. Le visiteur appréciera un contenu sur des femmes rurales, décliné en portraits de femmes nomades sous leur tentes, de bergères de l’Atlas saharien et de fermières immortalisées par Amel Mimouni, Nouar Hajaissa, ou encore Zahra Sobhi et suggérant la sagesse, l’espoir et le courage conjugués au féminin. D’autres clichés, ceux de Harzallah Abada et de Kamel Elmerebi révèlent, eux, des métiers d’artisanat comme le tissage, la vannerie et la céramique.

Les objectifs se sont également fixés sur des tatouages et des costumes traditionnels de Kabylie, de l’Ahaggar, du Tassili N’Ajjer et de la région des Aurès, avec un clin d’œil particulier à l’Imzad, cet instrument de musique exclusivement féminin, et à la fête annuelle de la Sbiba de la ville de Djanet, deux éléments classés au patrimoine mondial de l’humanité.

Le focus, c’est aussi des photographies de femmes dans des marchés populaires de pays africains, elles sont exposées par le Malien Moussa John et Oberdan Pagan d’Italie. Intéressées beaucoup plus par la photographie d’art, Irina Luchinetz d’Argentine, Sandrine Le Royer de France et Dihia Gaci d’Algérie participent avec des images qui portent un jeu jeu d’ombre et de lumière, des effets miroir et autres montages artistiques reproduisant le mouvement.

Autant de créations qui mettent en évidence le regard du photographe sur la femme, son activité et sa condition. Si l’association Focus a développé de nombreuses activités, depuis sa naissance en 2012, au niveau national et international, elle ne se limite pas à l’organisation de salons et d’expositions, à l’échange avec des associations locales, d’ Algérie et à l’étranger.

Au delà de ses sorties en plein air, de randonnées pédagogiques et de distractions, en montagne, dans différents sites, villages et villes, elle œuvre aussi pour la formation, soit une école pour l’initiation à la photographie à toute personne intéressée. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email