-- -- -- / -- -- --
Nationale

FLn : Les ministres-candidats refusent de démissionner

FLn : Les ministres-candidats  refusent de démissionner

Des ministres FLN sont désormais candidats aux élections législatives du 4 mai mais refusent à ce jour de quitter leurs fonctions.

Une dizaine de ministres FLN se présentent aux élections législatives. Occuper simultanément les fonctions de ministre et se porter candidat sans démissionner est-il autorisé ?

Si les ministres sont autorisés à se présenter aux élections législatives, en revanche, ils n’ont pas le droit d’exercer le mandat de ministre et en même temps, faire campagne pour les législatives.

Le SG du FLN Djamel Ould Abbès a donné un mois à ces ministres-candidats pour choisir entre rester à son poste ou démissionner : « Les ministres qui veulent se porter candidats doivent déposer leur démission. Celui qui veut se présenter doit revenir vers la base.

On n’a pas de super militants ! Le FLN est une émanation de l’Algérie profonde et non de l’Algérie des salons. Je veille et je veillerai scrupuleusement au respect de la volonté des militants », a-t-il indiqué au sujet de la candidature des ministres. Mais ses propos n’ont pas eu l’effet escomptés.

A un mois des élections, les ministres du FLN sont toujours à leurs postes et ils ne semblent pas prêts à quitter leurs fonctions. L’éthique prônée par le SG du FLN n’a pas été entendue. Ont-ils fait la sourde oreille ou fait fi des injonctions de leur SG ? Sur le plan de l’éthique, maintenant.

Est-il correct de solliciter un mandat que l’on n’a pas vraiment l’intention d’exercer ? Vaste débat. Voir des ministres « aller au charbon », c’est-à-dire se frotter au suffrage universel, et en cas d’échec, ils ne seront pas pris au gouvernement. Cela a du bon : les futurs ministres vont au contact des électeurs pendant trois semaines : si vous votez pour moi, je démissionnerai probablement.

Et puis en cas de non reconduction dans le futur gouvernement, une thèse qui semble plausible, ils exerceront finalement bien leur mandat pour lequel ils ont été élus. Plus choquante sera l’attitude de ceux qui briguent un mandat qu’ils n’ont absolument pas l’intention d’exercer quoi qu’il arrive.

Pour autant, du gouvernement la démission est-elle exigée par la loi ? Selon la constitutionnaliste Fatiha Benabou, « il n’existe pas d’article dans la Constitution » qui oblige les ministres à déposer leur démission pour se porter candidat.

Pour elle, tous les candidats doivent « être égaux » pour donner plus de transparence à la compétition. Un ministre candidat en campagne a plus de chance de recevoir plus d’égards de la part de l’administration qu’un de ses concurrents.

Le RND, le frère ennemi du FLN qui présente un seul ministre en l’occurrence Zitouni, le ministre des Moudjahidine, la question de l’utilisation des moyens de l’Etat pour les besoins de la campagne électorale ne se pose pas au RND, selon Ahmed Ouyahia : « Nous avons une doctrine au sein du RND qui est celle de séparer nos activités partisanes de nos activités officielles. Vous avez peut-être constaté que lors de mes déplacements partisans, je n’utilisais pas ma voiture de service de la Présidence.

Cela est valable pour tous nos candidats auxquels il est interdit d’utiliser les moyens de l’Etat pour faire leur campagne électorale », a-t-il souligné. Pour le FLN, les ministres candidats ont-ils eu recours aux moyens de l’État ?

Récemment, Louisa Hanoune a pris pour cible le ministre des Transports et des Travaux publics, Boudjemaa Talai, candidat du FLN, tête de liste du FLN à Annaba. Les inaugurations, cérémonies de présentation ou fêtes locales doivent également avoir un contenu neutre et portant sur des thèmes d’intérêt général.

Ces dispositions concernent notamment les discours qui pourraient être prononcés à cette occasion. Par ailleurs, l’événement ne doit pas avoir lieu spécialement à l’approche des élections. Il convient ainsi de ne pas anticiper ni retarder l’organisation d’événements à l’approche des élections. Mais les ministres candidats du FLN semblent ignorer totalement ces principes démocratiques.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email